Un clin d’œil islamique à la Cour Européenne des Droits de l’homme

.Pour la CEDH, l'atteinte au Prophète Mohammed n'est pas la liberté d'expression Une grande figure de l’islam contemporain salue la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) considérant que « l’atteinte au Prophète Mohammed ( PSL ) ne peut entrer dans le cadre de la liberté d’expression » .

 
Il s’agit de l’érudit Mohamed val ould Abdallah ( communément appelé Bah ) , considéré aujourd’hui comme le plus grand Alem de Mauritanie et qui jouit d’une remarquable notoriété dans les milieux savants du monde musulman.
Aux termes d’un communiqué publié par l’érudit , celui ci considère que la décision de la cour est  » un acte positif et un important pas vers la consolidation de la paix » et que cette décision va dans le sens du renforcement des valeurs de confiance et de tolérance entre les peuples du monde afin de contrecarrer la violence et l’extrémisme  »

موجبه
الاشادة بقرار المحكمة. الأوروبية من طرف علامة العصر الشيخ محمد فال بن عبد الله ( اباه شهرة ) حفظه الله ورعاه لفتة مهمة الى الداعمين لنهج الحوار السلمي بين الحضارات و من شانها على وجه الخصوص ان تساهم في تنفيس الاحتقان القائم بين الغرب و العالم الاسلامي ، و كذلك في التصدي المشترك للتطرف العنيف

Abdel Kader Ould Mohamed

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire