https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pourquoi le président de la zone franche de Nouadhibou s’est-il abstenu de serrer la main des membres de la délégation algérienne en visite?

Le  fait que le président de la zone franche de Nouadhibou, Mohamed Ould Daff,n’ait pas  serré les mains des  membres de la délégation algérienne,  en visite à Nouadhibou hier,a surpris les  observateurs. 

Cette  visite, qui  n’a duré qu’un jour ,  n’a pas permis à la  délégation d’hommes d’affaires du voisin algérien,de  s’entretenir ou se réunir  avec la plupart des hommes d’affaires de la capitale économique du pays (Nouadhibou).

 

Le président de la zone franche de Nuadhibou a accueilli la délégation à la passerelle   de l’avion, mais,  a seulement,  serré la main du ministre algérien du Commerce, Saeed Jalab, et de l’ambassadeur d’Algérie  en Mauritanie.
Puis, il s’est  retiré sans serrer les mains  au  reste des membres de la délégation ,malgré leur grande importance .. !!
Le maire de Nouadhibou  , El Qhassem Ould Bellali, a rapidement constaté  la scène et a serré les mains du reste de la délégation.
La délégation algérienne a été installée immédiatement , après son arrivée dans la ville de Nouadhibou   dans la salle de conférence de l’hôtel « Taziast », où l’administration de la zones franche organise une réunion de travail à son intention  mais   que la plupart des hommes d’affaires de la ville économique,  semblent avoir boycottée,  ou qu’aucune  invitation ne leur a été adressée pour lassister!
Avant de  quitter  la ville de Nouadhibou,  la délégation algérienne a effectué une brève tournée dans les installations de la société industrielle et minière SNIM et le port autonome de Nouadhibou (PAN).

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=44094

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire