Toute dictature a une fin

Resultado de imagen de Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga  image« Le monsieur que vous voyez sur la photo s’appelait Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga, l’un des célèbres dictateurs d’Afrique. Il a régné pendant 31 ans 5 mois 22 jours, de façon totale sur tout le zaïre.

 

Il était sanctifié comme le corps du Christ. Son nom ne se prononçait pas en vain. Le sous sol du pays était la propriété quasi exclusive de son clan. Les opposants étaient présentés comme des pions des occidentaux, certains ont été froidement égorgés.

Des journalistes et hommes de Dieu qui osaient lever le petit doigt étaient aussi égorgés. La chaine de télévision lui consacrait des heures de propagande. Le peuple, analphabète, affamé pensait qu’il était Dieu.

Il le croyait immortel. Ses proches collaborateurs le craignaient aussi, certains le saluaient avec pratiquement deux genoux au sol. Il réussit à neutraliser plusieurs tentatives de coup d’État.

Seulement un 17 mai 1997, le « Léopard du Zaïre », le « Léopard de Kinshasa », l’« Aigle de Kawele », le « Papa Maréchal » est tombé.

Ses collaborateurs jouisseurs étaient les premiers à dire qu’il mangeait la Chair Humaine. Ingratitude…vanité des vanités…La fin de l’histoire »

Aristide Mono.
Ce texte qui décrit si bien l’ingratitude des cours. Je vous épargne la tronche du dictateur, qui accompagne ce texte ,qui exprime si bien, outre l’idée de l’ingratitude des courtisans, et la précarité des règnes.

 

Aicha Amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire