HALTE AU HOLD-UP LÉGISLATIF PAR CEUX ET CELLES QUI PIÈGENT ET TRAHISSENT LEURS ÉLECTEURS!

Aucun texte alternatif disponible.En effet, voici que des hommes et des femmes se présentent, en fait de MAUVAISE FOI, devant les électeurs, obtiennent leur confiance et la semaine qui suit, les délaissent dans une partie de POKER, dont ils sont les seuls bénéficiaires.
Sauf nomination par décret au sein du gouvernement, l’ÉTAT doit interdire la transhumance des élus à l’intérieur des institutions, et ce, afin de dissuader les ardeurs de ces charlatans député(e)s.

 
Il est temps d’arrêter de jouer avec la crédibilité du parlement et la RÉELLE volonté des électeurs! Ce phénomène en Mauritanie doit être dénoncé et décrié dans les formes les plus énergiques

 

Maître Takioullah Eidda, avocat

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire