https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Protestations devant le ministère des affaires islamiques contre la fermeture du Centre de formation des Oulémas(vidéo)

Les étudiants du Centre pour la formation des Oulémas en Mauritanie,  ont de nouveau protesté jeudi devant  les bâtiments du ministère des Affaires islamiques à Nouakchott, rejetant la décision des autorités de  fermer ce centre.

 


Les manifestants ont scandé des slogans appelant les autorités à revenir sur la décision de fermeture et ont critiqué « la manipulation de l’avenir de centaines d’étudiants ».
Le porte-parole des étudiants du centre, Mohamed Mahmoud Ould Brahim, a rejeté les raisons invoquées par le gouvernement pour fermer le centre, affirmant que le centre était un phare de la science et une fierté pour la Mauritanie et contre l’extrémisme que les autorités tentent de lui associer.

Dans une déclaration à la presse, il a appelé les autorités à renoncer à la décision de fermer le centre et à l’ouvrir aux centaines d’étudiants,  pour qu’ils puissent reprendre leurs études qui avaient été interrompues au début de l’année scolaire  »
Il a souligné que les étudiants du centre avaient décidé de continuer à manifester et à protester  pacifiquement jusqu’à ce que la décision de fermer le centre soit annulée.
« Cette décision est inappropriée et injuste pour des centaines d’étudiants. Nous nous y opposons de manière pacifique. »
Dans une déclaration précédente, l’association des étudiants du centre a demandé aux autorités mauritaniennes « d’annuler la décision de fermer le centre et de mettre fin au siège qui lui avait été imposé il y a plus d’une semaine ».
La déclaration a appelé les imams des mosquées et des organisations de la société civile et divers acteurs à jouer leur rôle dans la défense du Centre et à assumer leurs responsabilités à cet égard, aux côtés des étudiants et étudiantes du Centre.
Le Centre de formation des Oulémas  emploie plus de 45 savants  de renom en Mauritanie et environ 500 étudiants.
Le gouvernement mauritanien a déclaré que les sources de financement du centre étaient suspectes, ce qui est constamment nié  par l’administration du centre.

Image de prévisualisation YouTube

Source : https://alakhbar.info/?q=node/13891

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire