https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La Mauritanie accepte de participer aux néociations directes sur le sahara occidental

La Mauritanie a accepté l’appel lancé par les Nations Unies pour participer  en décembre prochain ,à  Genève,aux négociations visant à  mettre fin à des décennies de conflit au Sahara Occidental.
Le porte-parole de l’ONU, Stephane Dujarric, a déclaré à la presse que toutes les parties à la crise (Maroc, Algérie, Mauritanie et Front Polisario) ont annoncé  qu’ils participeraient aux discussions à Genève.
Ces négociations risquent  d’être  entravées, d’une part, par l’insistance du Maroc à faire aboutir   la proposition de Rabat d’accorder l’autonomie au Sahara Occidental et dautre part,  le Polisario qui  insiste sur le fait que le destin de la province doit être déterminé par un référendum sur l’indépendance.
Pour sa part, l’Algérie souligne que la résolution du conflit doit affirmer le droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination.
La dernière série de négociations informelles parrainées par l’ONU remonte à 2012.
Les Nations Unies ont négocié un accord de cessez-le-feu entre le Maroc et le Front Polisario en 1991 qui prévoyait un référendum, mais cela ne s’est pas réalisé.
Une petite mission de 700 soldats de la paix surveille la ligne de cessez-le-feu, mais le Conseil de sécurité des Nations Unies a fait pression de nouveau sur les deux parties  pour qu’elles  reviennent à la table des négociations.
L’envoyé des Nations Unies au Sahara occidental, Horst Koehler, a appelé les quatre parties à se rencontrer à Genève en décembre prochain pour une première série de réunions pouvant ouvrir la voie à des négociations formelles.

 

Source: http://zahraa.mr/node/18139

Traduit par Adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire