https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’An II de notre mouvement transnational citoyen et pacifique :Ganbanaaxu fedde

Le cinq octobre 2016 s’est constituée une mouvance progressiste pour SONI KAARA. Notre combat je le dis, répète et martèle n’a pas de fonds de la revanche ni  règlement des comptes car nous sommes pacifiques, progressistes croyant aux valeurs humaines de la fraternité, de solidarité et de tolérance. Nous ne ruminons guerre une sympathique revanche envers qui que soit mais notre combat pour éradiquer les tares honteuses, qui ternissent notre image, freinent le progrès social se fera sans compromission avec les limites des lois.

En deux ans le volcan n’as pas craché toute sa lave, entendez par là les calomnies, les agressions, les expropriations des terres cultivées depuis près 50 ans pour certaines familles, les harcèlements judiciaires .Tous ce flot de mauvaises foi pour étouffer un mouvement sans précédent dans l’histoire de SONI KAARA. Qu’est ce qui fait peur dans nos revendications ? La perte d’un mode de vie connu et considéré comme la charpente de notre structure sociale (hiérarchisation des castes, de noms de familles, assignations patronymiques ..) .
Nous avons dit par le passé que nous ne faisons pas table rase du patrimoine immatériel et matériel de SONI KAARA. Cependant nous « SOUTENONS » que certaines « réformes nécessaires et vitales » devraient être opérées. Au niveau de la chefferie coutumière, l’intention ou le plan caché n’est pas une régence, nous ne voulons rien arracher aux mains de qui que ce soit. Nous sommes dans notre droit légitime de proposer des réformes éclairantes et épanouissantes pour SONI KAARA, nous pensons être « PURS » pour « PORTER » un tel projet de réformes. Nous ne pensons pas qu’un quidam nous demanderait de changer le nom de famille au près du CADI avec deux témoins munis de leurs pièces d’identités pour avoir cette onction purificatrice « CONDITION » porter un projet au nom de SONI KAAR et pour SONI KAARA ! Pour revenir sur notre projet de réforme de la chefferie coutumière par droit d’aînesse de manière encadrée dans nos villages respectifs, cela n’est point un décret mais une proposition de réformes.
Et quant à l’imamat les lois mauritaniennes le régissent, aucun ilot du territoire ne ferait exception quel que soit la gymnastique pernicieuse couvant ! Visiblement ces deux réformes sont vecteurs d’urticaires, de réactions haineuses, d’argumentaires farfelus, de paternalisme insultant : « Au cours de cette première année du forum d’éveil et de conscientisation, des amitiés HONORABLES, des voisinages HUMANISTES et des rapports SINCÈRES se sont confirmés DIGNEMENT et SOLIDEMENT alors que d’autres liens trompeurs, inhibiteurs et de façades se sont relâchés par le GRAND DÉVOILEMENT. »
Toutes les mesures de rétorsions, emprisonnements ; blocages de documents d’état civil, agressions physiques ne nous ferons pas changer de détermination .On ne répond pas une volonté de réforme, de liberté et d’autonomisation par des coups de gourdins, de machettes, de fusils, d’expropriations foncières, et provocations de toute sortes pour tester notre patience et détermination. Face à toutes ces vilenies, nos membres de Ganbanaaxu fedde sont restés sereins et républicains, on a toujours saisi la loi quelques soient les manifestations qui en découlent ! Nous n’avons jamais vengé une agression physique même sanglante. Et nous le ferons jamais, nous ne corrompons pas la justice de nos états par les mensonges et autres procédés exsangues de vertu.
La mouvance Ganbanaaxu fedde s’est imposée à SONI KAARA, désormais il y a un avant et un après Ganbanaaxu fedde et Ganbanaaxu s’est imposé aussi quotidiennement dans notre lexique remplaçant l’autre terminologie vexante et humiliante. Les réflexes, les discours sont affectés par ce que Ganbanaaxu fedde revendique même si l’orgueil et la suffisance conditionnent nos détracteurs.
Pour réformer SONI KAARA nous Ganbanaaxu fedde , nous ne faisons ni course ni concurrence avec aucune entité , ni personne .SONI KARRA est notre SONI KAARA à tous et notre l’histoire commune retiendra toutes nos actions ! A ALLAH reviennent nos âmes ainsi que nos actions !Une pensée à tous nos militants harcelés, agressés, expropriés, qui ont opposé une constance dans les principes et les convictions face à tant d’agissements malsains.

 

TRAORE GAYE , Président de ARMEPES-France , initiateur de Ganbanaaxu fedde
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire