https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le président de la CENI mécontent d’une décision judiciaire

Je voudrais exprimer ici ,mon profond regret quant à  la décision (prise par la cour suprême)  de reprendre le vote  à nouveau , dans les moughataa de El Mina et de Arafat .Ce que je considère comme un contre-sens  et une gifle face à une élection qui a été   souple  et sûre autant que possible, évitant   escalade de crises ,dans un pays qui a besoin de récupérer son souffle et rassembler ses composantes en vue  d’une élection présidentielle  imminente.

La décision de reprendre  le  vote à El Mina peut être justifiée, en raison de la nécessité de clarifier  la confusion et la démystification, qui ont lieu  dans l’un de ses bureaux de vote mais il est surprenant pour Arafat, où les recomptages des voix ont confirmé la validité du résultat annoncé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) .

Je pense que parler de fraude généralisée à Arafat qui justifieraient  l’annulation des résultats  est trop exagérée, avec tout le respect dû à nos institutions constitutionnelles et à leurs décisions et surtout les institutions  judiciaires.   Que Dieu protège  la Mauritanie et ses populations .

Mohamed Vall Ould Bellal  (page FB)

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire