https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pour une alternance pacifique et apaisée au sommet de l’Etat

For-Mauritania, Pour une alternance pacifique et apaisée au sommet de l’ÉtatIl est maintenant évident que le gouvernement de notre pays a failli dans sa mission de développement et d’élévation du niveau de vie de nos concitoyens. En témoignent l’absence absolue de tout service public ou fournitures de première nécessité en eau et en électricité au sein de l’écrasante majorité des foyers mauritaniens, la dégradation continue du niveau de l’éducation et de la santé, la prolifération de la corruption, du favoritisme et du tribalisme sans vergogne. Une misère inexplicable au vu de l’étendue des richesses potentielles du pays (pays minier, riche en poisson et bientôt gros producteur de gaz).

Parmi les causes les plus évidentes de cette triste situation, nous pointons l’intrusion des officiers supérieurs de l’armée dans le champ politique et leur désertion des postes qui devraient être les leurs. L’irruption, par effraction, des haut-gradés de l’Armée et des services de sécurité dans les affaires de la cité a vidé la démocratie de son sens, corrompu les mœurs politiques et réintroduit des pratiques que nous pensions révolues.

Dorénavant, les Mauritaniens sont persuadés qu’aucun développement ne pourrait être durable sans l’instauration d’un Etat de droit effectif, avec une réelle séparation des pouvoirs et une citoyenneté pleine et entière, ce qui passe, nécessairement, par le renvoi des officiers militaires dans leurs casernes et leur cantonnement à leur mission première à savoir la sauvegarde de l’intégrité territoriale du pays.

Le peuple mauritanien a lutté pour arracher nombre de droits et d’acquis qui, aujourd’hui, sont tous menacés. Parmi ces acquis il y a la liberté d’expression et d’opinion, mais surtout l’inscription dans la Constitution de l’obligation de l’alternance pacifique à la tête de l’Etat. Ces acquis sont aujourd’hui menacés et nous sommes dans l’obligation de remonter au front pour les défendre et de les renforcer, quitte à affronter le pouvoir en place.

Lors des dernières séries d’élections, le chef de l’Etat a réaffirmé sa volonté de se perpétuer, coûte que coûte, aux manettes du pouvoir. Peu importent pour lui le serment et les engagements pris devant le peuple. Il est prêt à violer la Constitution dont il est censé être le gardien et le garant. Il est prêt à tordre le cou à la loi et à instrumentaliser la justice, les services fiscaux et les relais tribaux contre ses opposants politiques. L’embastillement des militants des droits de l’homme et de personnalités politiques, le bannissement et la mise en faillite d’hommes d’affaires opposants, les fermetures d’établissements caritatifs et d’enseignement, les menaces proférées contre les partis politiques et la falsification des procès-verbaux de vote sont autant de signes avant-coureurs de cette volonté d’hégémonie politique.

Nous, au sein de l’Organisation For Mauritania, conscients de la gravité de la situation que traverse notre pays, décidons de reprendre le combat et de remonter au front pour imposer que les futures élections présidentielles se déroulent dans les délais que prévoit la loi, et pour une alternance pacifique et apaisée telle que le prévoit la Constitution. Nous mettrons en œuvrel’ensemble des moyens pacifiques et légaux pour sauvegarder nos acquis et enraciner la démocratie dans notre pays.

A cette occasion nous battons le rappel de l’ensemble de nos militants et sympathisants, de toutes nos cellules à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour qu’ils remontent au front et se remettent en contact avec nous.

Nous lançons, par la même occasion, un appel à l’ensemble des acteurs de la scène politique et de la société civile, aux acteurs des réseaux sociaux, aux personnalités indépendantes et aux faiseurs d’opinion et groupes d’influence, pour que nous coordonnions nos actions afin de garantir l’avènement de cette alternance pacifique et apaisée au sommet de l’Etat.

 

La Coordination Générale    Le 1eroctobre 2018

Pour nous contacter: ForMauritania2018@gmail.com

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire