Le trafic terrestre par camions, entre la Mauritanie et le Maroc arreté depuis 3 jours

Trois jours se sont écoulés de suite , sans qu’un seul camion de transport  ne franchisse le seul poste frontière de Bir Guendouz , entre  les  deux voisins du Maghreb (la Mauritanie et le Maroc) .

Le correspondant de « Anbaa.info  » s’est rendu sur les lieux et a vu des dizaines de camions stationnés des deux côtés de la frontière en attendant de pouvoir traverser .

Il  a essayé de savoir pourquoi les camions se sont arrêtés de part et d’autre du   passage , mais en vain , malgré qu’un responsable officiel marocain  , sur place était  contacté mais n’a pas accepté de donner des clarifications,

Cependant, la version que se communiquent  certains des conducteurs de camions , parle d’un différend  entre le bureau de douane au passage et le propriétaire d’un camion appartenant  à un sahraoui  du sud du Maroc.

Le propriétaire du camion l’a placé  au milieu du passage frontalier ,  dans une position qui ne permet pas à un autre camion de passer !

Cette version , qui n’a reçu  aucune confirmation d’un point de vue officiel, ajoute  que le propriétaire du camion a insisté pour qu’aucun camion ne traverse  avant de laisser passer son camion! .

Version  vraie ou fausse  , on ne sait s’il existe  une autre raison pour laquelle les camions se sont arrêtés au passage de Bir Guendouz, pendant tout ce temps.

Tout le monde s’attend à ce que la traversée du passage se rétablisse au plus tôt   car il s’agit là , ,d’ une bouée de sauvetage pour les marchés mauritaniens et les marchés d’ autres pays africains

Toute perturbation de son activité entraîne une hausse significative des prix des produits alimentaires de base , comme le lait et ses dérivés, les fruits, les légumes et autres produits essentiels dans la vie des populations du nord et  nord-ouest de l’Afrique.

Source : https://www.anbaa.info/?p=43571

Traduit par adrar-info.net

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire