https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ahmed Ould Daddah : la fermeture du centre des Oulémas est une aberration rejetée

Ahmed Ould Daddah, président du parti  des forces démocratiques (RFD) , a déclaré que la fermeture du centre de formation des Oulémas que dirige  cheikh Mohamed al-Hassen Ould Deddew est  inacceptable et doit  être immédiatement réparée.

Ould Dadah a indiqué,  lors d’une conférence de presse conjointe avec les leaders de l’opposition mauritanienne que les partis démocratiques rejettent toute démarche qui violerait les libertés publiques et toute action qui affecte les droits des individus,  porte atteinte au système scientifique du pays ou porte atteinte au statut des Oulémas et du pouvoir judiciaire

Par ailleurs, le chef du parti d’opposition Mohamed Ould Mouloud, de l’Union des forces progressistes (UFP) , a estimé que le président Mohamed Ould Abdel Aziz conduit  le pays vers l’inconnu.

Sa tentative  de modifier la constitution les  derniers mois de son règne est une manière  de saper la stabilité du pays ,  d’altérer sa sécurité  et sacrifier l’avenir de ses générations futures .

Ould Maouloud signale  que le président Ould Abdel Aziz essaie d’importer   les problèmes des autres  et entraîner  le pays à la sédition, et pousser les gens aux  désaccords pour couvrir l’échec de sa gestion.

Ould Maouloud a insisté  sur le fait que Tawassoul  est un parti conséquent et démocratique , l’interaction avec lui doit etre raisonnable, demandant à Ould Abdel Aziz de considérer  sagement son pays et de quitter le pouvoir  sans enflammer des conflits internes ni perturber la stabilité.

 

Source :http://zahraa.mr/node/17958

Traduit par adrar-info.net

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire