https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Médiation mauritanienne entre le Maroc et l’Espagne. Un nouvel aspect de la diplomatie mauritanienne

Des sources diplomatiques à Nouakchott ont déclaré que l’un des principaux objectifs de la dernière visite du ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed,  à Rabat, était une médiation entre le Maroc et l’Espagne.

Selon les sources obtenues par « anbaa.info », la diplomatie mauritanienne a cherché à discuter  , en marge des moyens de développer les relations bilatérales entre les deux pays frères,à ,également  mettre fin à l’état de tension et de différend entre le Maroc et l’Espagne, qui a éclaté après la décision du Maroc en août dernier, la fermeture du poste de douane du poste frontière « Bani Ansar » à Ceuta

Un décision que le   le Maroc considère de  souveraineté , tandis que l’Espagne y voit  une  pression économique à son égard, liée à sa position concernant  le dossier du conflit du Sahara et à la question des négociations directes avec le Front POLISARIO.

l’Espagne, qui entretient   des liens étroits avec Nouakchott, a demandé , compte tenu de l’expérience internationale obtenue par Ould Cheikh Ahmed,en matière de gestion  de  dossiers internationaux,  notamment les négociations dans la guerre au Yémen, à ce dernier de servir de médiateur entre elle  et Rabat.

Une demande que, selon nos informations, le gouvernement mauritanien a encouragé , considérant que le règlement  du différend entre le Maroc et l’Espagne fait partie de ses stratégies de sécurité liées à la lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine.

Les gouvernements des trois pays (Mauritanie, Maroc, Espagne) restent préoccupés par la sécurité au Sahel et au Sahara et ont la même peur de la pénétration des groupes extrémistes, surtout après l’annonce des groupes djihadistes dans le nord du Mali leur loyauté envers  l’organisation Daesh.

 

Source :https://www.anbaa.info/?p=43448

Traduit par adrar-info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire