https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ibrahima Sarr a -t-il échoué à convaincre les negro africains de son projet?

Les résultats des récentes élections ont été un coup dur pour l’Alliance pour la justice et la démocratie  / Mouvement pour le renouveau (AJD/MR),  dirigé par le député Sarr Mokhtar Ibrahima,suite au recul  de manière significative,des résultats de ce parti,  en particulier dans la capitale Nouakchott et la région du fleuve.

Mokhtar Ibrahima avait  réussi , lors des élections antérieures , à siéger au  parlement avec beaucoup de difficultés,non , sans perdre  le quartier de Sebkha, principal bastion du parti dans la capitale Nouakchott.

Par la suite, la  présence de son parti dans la région du fleuve  a considérablement diminué au profit de certains partis de la majorité ,  soutenant le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le recul  du parti AJD/MR, est un message très significatif  sur l’ampleur du déclin des partis ethniques  en Mauritanie,ces derniers temps .

Le  parti de Mokhtar Brahima  a perdu  un large public de ses partisans, en faveur du parti SAWAB , après l’alliance de ce dernier avec le mouvement IRA.

L’élection  du seul député du parti AJD/MR (Mr Thiam Ousmane )  dans les régions nord du pays , est un autre message sur l’ampleur du déclin de la popularité de l’homme (Sarr Ibrahima) dans les zones frontalières. Popularité désormais limitée à une élite de négro africains  dans certains milieux d’éveil politique  en Mauritanie (Nouadhibou / Zouerate).

Source : http://zahraa.mr/node/17942

Traduit par adra-info.net

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire