Le gouvernement en voie de dissoudre le plus ancien parti politique en Mauritanie (exclusif)

Dans les prochaines semaines, le gouvernement mauritanien va dissoudre le parti Rassemblement pour la démocratie et l’unité (RDU ) , dirigé par l’ancien ministre Ahmed Ould Sidi Baba, après avoir échoué à obtenir 1% des voix,  lors de deux scrutins successifs (2013-2018).

Le RDU est le premier parti à obtenir un récépissé  du ministère de l’intérieur , depuis l’avènement de la démocratie en 1 991, sous le règne de l’ancien président Maaouiya  Ould Taya, l’autorisant à exercer des activités politiques en Mauritanie,  .

Par contre  l’ancien parti au pouvoir , le PRDS  a échappé de justesse, en raison des résultats qu’il a obtenu en  2013, à la dissolution des partis n’ayant pas obtenu  1% des voix lors de deux scrutins successifs ,  en se classant   dernier parti politique parmi les « survivants  » .    En 2018,  il n’a pu obtenir 2 000 voix  sur l’ensemble  territoire national.

Source : http://zahraa.mr/node/17938

Traduit par adrar-info.net

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire