https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Président du parti au pouvoir: le Parlement est souverain et chacun doit accepter ses decisions (enregistrement)

Le chef du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UPR) , Sidi Mohamed Ould Mohamed, a déclaré que les députés représentent la volonté de la nation. Ils ont pleinement le droit d’agir au  nom de cette nation et chaque citoyen  doit respecter ce qui est décidé par le Parlement.

Sidi Mohamed Ould Mohamed, chef du parti au pouvoir ,  l’Union pour la République  (UPR) a déclaré à radio  « Monte Carlo internationale  » qu’il  ne parle pas de projets de loi spécifiques, mais tout le monde doit être prêt psychologiquement pour accepter tout  ce que le Parlement peut décider, car à la fin il est souverain  et il aura le plein droit et l’autorité de décider de ce qu’il juge approprié pour le pays.

Ould Maham a signalé que  le président  Mohamed Ould Abdel Aziz est chef d’un  projet et d’une  vision, et il y a un processus sérieux de bâtir  un parti fort et capable de continuer dans le temps, le président actuel partant ou restant.

Concernant l’accusation des islamistes de terrorisme et d’ extrémisme, Sidi Mohamed Ould Maham a déclaré que les expériences politiques dans le monde arabe montrent que l’usage  de l’islam politique a détruit de nombreux pays (Syrie, Égypte, Libye et Yémen ..) , soulignant qu’en Mauritanie, ils ne veulent pas cloner l’expérience existante au Moyen-Orient mais  le discours des ce gens et leur référence  politique   est bannie  .Essayer de reproduire chez nous  ces  expériences d’ailleurs n’est pas approprié  ni possible .

Ould Maham a ajouté : je  considère que l’extrémisme est le maître de la situation au niveau de l’autre côté (l’opposition):

L’Alliance de Sawab, IRA, Tawassoul  et l’avant garde des forces du changement,pour réaliser des gains électoraux,  constituent  tous ,des signes de la cohésion du front extrémiste.

Nous considérons , les nationalistes arabes et les nationalistes  négro-africains ,  responsables de la déconnexion entre certaines composantes de la société mauritanienne.

 

Source : http://zahraa.mr/node/17933

Traduit par adrar-info.net

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire