https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ministre de l’enseignement superieur : Il y’a lieu de distinguer entre ceux qui sont de la majorité et ceux qui s’appuient sur Satan et les forces de l’extrémisme

جانب من الإجتماع الليلة للحزب الحاكم في مدينة نواذيبو/ تصوير الأخبار Le coordinateur de la campagne du parti au pouvoir (UPR) à Nouadhibou , le  ministre de l’enseignement superieur , Sidi Ould Salem, a déclaré  : qu’il y’a lieu de   faire la différence entre ceux qui sont dans la majorité , membre du  parti au pouvoir et qui soutiennent le président Mohamed Ould Abdel Aziz et ceux qui  utilisent  Satan et les forces de l’extrémisme, du  séparatisme et du particularisme pour faire face à ce que le  Président de la républque a accompli de réalisations qu’on ne peut  surenchérir que par arrogance .

Ould Salem a fait cette declaration, lors de la première réunion tenue ,  après l’annonce des résultats du second tour des elections , ajoutant que l’on  doit être clair : Celui qui  est avec le parti au pouvoir doit l’annoncer et  ne pas s’en cacher et celui qui n’est pas avec le parti ,doit le quitter de lui meme sinon il en sera expulsé  .

Le ministre a , ensuite,  révélé la gestion  transparence des fonds destinés à la campagne electorale , affirmant que beaucoup de citoyens ne  sont pas habitués, à ce genre de revelations considerées comme secret.

Il a indiqué que la  federation de la pêche leur a donné 60 millions d’ouguiyas  au premier tour .

Au second tour , la meme  fedration de la peche leur a  fourni 60 millions d’UM et l’Etat leur a versé 25 millions d’UM, affirmant que  les  60 millions d’UM ont  été dirigés vers les cellules de base du parti .

Le ministre parlant des concurrents  politiques de l’UPR a estimé,  qu’ils joueraient le rôle d’opposition au conseil municipal de Nouadhibou ,quoi qu’ entente trouvée avec le parti Al Karama ,mais là ,  c’est une autre affaire.

Ould salem considére que le parti au pouvoir est fort à Nouadhibou et que personne ne peut rien faire sans sa participation .

À son tour, la fédérale  du parti UPR , Mariem Mint Dahoud, a déclaré que son parti avait remporté un grand succès dans la ville et que l’opposition n’avait rien accompli, décrivant ce qui s’est passé dans la municipalité, où, pour l’election municipale,  cinq partis se sont joints sournoisement  à un parti de la majorité.

Mint Dahoud a qualifié la campagne de son parti de  « responsable » au cours de laquelle  personne n’a offensée et tout en reconnaissant les résultats du scrutin au niveau de la municipalité de Nouadhibou , elle a qualifié l’alliance d’un parti de la majorité avec l’opposition comme une « trahison ».

Source : https://alakhbar.info/?q=node/13371

Traduit par Adrar-info.net

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire