https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Aicha Amar : L’acharnement un instinct qui denonce notre animalite

L’acharnement n’est pas une histoire, qui se raconte, ni ne peut avoir des soubassements auxquels on cherche explications.
Il ne répond à aucun raisonnement plausible.
Un instinct, qui dénonce notre animalité camouflée.
Pour comprendre, faut il éventuellement considerer l’ambition personnelle, qui prime en des lieux, sensés être le pôle de la neutralité, d’arbitrage, loin de l’intérêt individuel.
Est ce, peut être le noeud de l’énigme, qui n’en est pas une, une inconnue à laquelle beaucoup cherchent réponses en vain, parce que cette obsession dépasse l’entendement.
Entre-temps, les affaires florissent en de ça des gigantesques murs, dans une indifférence “glaciale”.

 

Aïcha Amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire