https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La ‘’Guetna’’ dans la wilaya de l’Adrar une saison de repos et de détente

La ‘’Guetna’’ dans la wilaya de l’Adrar une saison de repos et de détente
La saison de la ‘’Guetna’’ est l’une des plus belles saisons que la wilaya de l’Adrar a connu et peut connaître malgré la chaleur estivale et la rareté de l’eau dans la plupart des zones de cette wilaya où les ressortissants renouent avec leur terroir pendant la période de vacances qui coïncide avec le retour des élèves et étudiants mais aussi des fonctionnaires et autres travailleurs pour savourer un congé mérité longtemps préparé.

Le trait le plus marquant de cette période est la cueillette des dattes (la Guetna) qui traditionnellement et depuis des siècles est commémorée chaque année et donne lieu à l’arrivée de nombreux vacanciers de la wilaya et de toutes les régions du pays, qui viennent savourer les belles dattes de l’Adrar mais aussi le menu spécial de la guetna avec sa soupe (nche), son  »tagine » après la prise de plats de dattes ainsi que ses autres mets à base d’orge particulièrement dégustés pendant la saison.

Un tel afflux fait que les populations de l’Adrar se spécialisent dans l’accueil des arrivants leur assurant l’hospitalité requise mais aussi en promouvant un commerce prospère non seulement de dattes mais aussi de produits oasiens comme ceux des céréales l’orge et le blé entre autres mais également les légumes dont les surplus sont parfois exportés dans d’autres wilaya du pays.

A cela s’ajoute un petit élevage d’ovins et caprins dont l’abattage est très prisé pendant la Guetna car permettant de compléter le menu avec de la viande fraiche.

Pendant cette période, les villes de l’Adrar se vident au profit des oueds où les oasis accueillent les citadins généralement dans leurs propres palmeraies mais aussi parfois dans celles de parents proches ou d’amis pour changer de paysage, faire de longues promenades sur les dunes de sable fin où les enfants détallent de long en large et pour changer de régime alimentaire conformément à la tradition.

La saison de la Guetna donne lieu, en outre, à des compétitions sportives locales, régionales ou nationales comme le tir à la cible, le jeu de dames (Dhamet), le jeu traditionnel appelé ‘’Sig’’ et même des matches de football en plus de soirées culturelles et artistiques.

En dépit de la rareté des pluies ces dernières années, la wilaya de l’Adrar a conservé son potentiel phénicicole estimé à plus de 1347000 palmiers soit la moitié du chiffre de palmiers enregistré au niveau national. C’est dire l’importance de la saison pour les phéniciculteurs adrarois qui continuent à investir dans cette ressource qui profite désormais à la wilaya.

En effet, ces dernières années les pouvoirs publics ont voué une attention particulière à ce secteur avec le Programme de Développement Durable des Oasis (PDDO) dans la wilaya qui commence à abriter des usines de traitement de dattes, ce qui ne manquera pas de se répercuter sur la situation des acteurs du domaines et des phéniciculteurs en particulier.

L’ingénieur agricole de l’unité régionale du PDDO, M. Mohamed Yahya Ould Moussa a précisé que la production entre 2016 et 2017 a atteint 25051 tonnes de dattes et la production moyenne du palmier a atteint elle 35 kilogrammes en plus de l’augmentation du nombre de palmiers qui produisent qui a atteint 751740 palmiers.

Les efforts de préservation et de valorisation de la production se poursuivent à travers la mise en place de l’usine de traitement des dattes et légumes dont le Président de la République a posé la première pierre le 27 novembre 2016 .

Le directeur de l’usine, Dr. Ahmed Ould Abeid a relevé que cette installation a pour objectif de donner une valeur ajoutée au produit local et le protéger de la concurrence, notant que l’usine a une capacité de préservation 500 tonnes de dattes sèches et de légumes notamment les carottes. Tout comme l’unité contribue, dit- il également, à limiter le chômage et à offrir des opportunités d’emplois en plus de sa contribution à approvisionner le marché local et national en dattes et légumes tout le long de l’année.

Les vendeurs du marché d’Atar estiment pour leur part que cette saison a connu une offre importante en produits phénicicoles et maraichers ce qui a permis la stabilité des prix de ces produits et notamment des dattes, expression de notre authenticité.

source AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire