https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Tidjikja : la ville vibre au rythme de Leyali El Guetna, la traditionnelle fête des dattes

Tidjikja : la ville vibre au rythme de Leyali El Guetna, la traditionnelle fête des dattesNouakchott InfoTidjikja accueille à partir du 20 jusqu’au 23 juillet, sa traditionnelle fête des dattes placée cette année sous l’appellation de Leyali El Guetna.

Ils sont nombreux les festivaliers venus de différents coins de la Mauritanie pour assister à cette rencontre d’échanges, de culture et de loisir. Une rencontre qui, comme celles l’ont précédée, devrait permettre de créer les conditions pour la valorisation du patrimoine culturel oasien dans son ensemble et celui relatif au palmier dattier en particulier, la préservation et la promotion des espèces de dattes spécifiques à Tidjikja, la création d’un cadre d’échange d’expériences en matière de culture du palmier dattier,

le développement de la recherche scientifique dans le domaine phoenicicole, l’encouragement de l’esprit d’initiative et le sens de l’innovation chez les cultivateurs oasiens, la promotion du tourisme oasien dans la région et le retour au terroir des ressortissants de la ville, très nombreux à s’être installés ailleurs suite à la sécheresse et à l’enclavement.

Le programme retenu pour le festival Leyali El Guetna comporte des ateliers sur le palmier dattier (tradition, culture, entretien, développement), des veillées folkloriques émaillées de joutes poétiques oasiennes, des concours de récitation de Coran, des jeux traditionnels, des expositions de produits dattiers et d’artisanat local, une visite guidée de la ville ancienne de Tidjikja.

Classée patrimoine national, la vieille ville de Tidjikja (Ghadima) suscite de plus en plus d’intérêt. La préservation de cette vieille ville est placée au cœur des préoccupations par les organisateurs du Festival Leyali El Guetna. Des recommandations allant dans le sens de la préservation du patrimoine architectural de cette vieille ville ont été faites à l’endroit des habitants de ce quartier.

Le problème de la pénurie d’eau qui frappe de plein fouet les habitants de Tidjikja depuis plusieurs mois a été également abordé avec insistance. Un intervenant, lors de la première soirée de Leyali El Guetna, a indexé directement l’administration régionale, les acteurs politiques et les cadres de la ville accusés de passivité face à ce récurrent problème qui mine le quotidien des habitants de Tidjikja.

Enfin, il convient de souligner que la politique s’est invitée au festival Leyali El Guetna à travers la présence remarquable au premier rang d’acteurs politiques à l’image de la nouvelle secrétaire fédérale de l’UPR Mme Mineya Mint Abdy et des candidats aux prochaines élections dont Jiddou Ould Menaba candidat à la députation de Tidjikja et Mohamed Ould Biha candidat pour la commune de Tidjikja mais, également, l’absence, tout aussi, remarquable et tout à fait inhabituelle d’autres acteurs politiques et pas des moindres.

Nouakchott Info

—–

Via Cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire