https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pas d’élections transparentes dans un système raciste (I.M. Sarr)

Mauritanie : Pas d’élections transparentes dans un système raciste (I.M. Sarr)« Il ne peut pas y avoir en Mauritanie des élections transparentes dans un système féodal, ségrégationnistes et même raciste », a déclaré Ibrahima Mokhtar Sarr, président du parti d’opposition ADJ/MR, à un mois et demi des élections législatives, municipales et régionales du 1er septembre prochain. Il était interrogé ce samedi par Alakhbar.

« Le système ne peut pas organiser des élections crédibles et transparentes. Mais nous allons à la guerre électorale. Quelque soit la situation, l’AJD/MR est toujours prête au combat. Nous y allons avec nos capacités. Et nous prendrons ce que nous trouverons. Cela a été toujours notre crédo et nous restons à ce niveau-la. ».

L’AJD/MR a déposé 30 listes aux municipales et 8 listes aux régionales. Cependant Ibrahima Mokhtar Sarr reproche à la CENI de les avoir fait manqué le dépôt d’une liste à la moughata de Ryad, à Nouakchott : « C’est la CENI qui nous a mis dans cette situation. Si nous savions qu’il y avait plus de report nous aurions pu nous en prendre autrement».

La Commission Electorale Nationale Indépendante avait annoncé jeudi la prolongation de 4 jours des dépôts de listes de candidature aux municipales et aux régionales. Sa décision a été cassée vendredi par la Cour suprême.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire