https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Une étude internationale place le gouvernement de la Mauritanie dans la section « mort clinique »

Une nouvelle étude préparée par l’entreprise internationale « Burson Cohn & Wolfe« , intéressée par les sites de réseaux sociaux, a classé  les membres du gouvernement mauritanien actuel ,dans la section de la mort clinique des médias.

L’étude a inclus les dirigeants de la Mauritanie sur une liste de six pays dont les membres du gouvernement n’ont aucune activité significative sur le site mondial  Twitter,  en comparaison  avec   leurs homologues dans 192 pays.

En tete de la liste des gouvernements arabes « vivants » – selon l’étude -, La reine Rania de Jordanie, dont le compte sur Twitter,est suivi par dix millions d’activistes.  Ensuite, le vice-président des Emirats arabes unis, le Premier ministre Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum qui est suivi par  9 millions d’activistes.

La liste rapporte que les gouvernements des pays :  Mauritanie,  Laos,  Nicaragua,  Corée du Nord,  Swaziland et  Turkménistan sont classés dans la section « Mort clinique » et donc en  dehors de la liste des gouvernements « vivants » du monde!

Selon l’étude, le président américain Donald Trump  compte  le plus grand nombre d’abonnés sur sa page  » Twitter  » . Il vient en tete de  la liste des leaders gouvernementaux «vivants»

Le compte « Twitter » du président américain est suivi actuellement par  52 millions de personnes.

Le Premier ministre britannique Terza Mae devance ses  homologues européens, son compte  Twitter est suivi par 5 millions de followers.
Vient ensuite le président français Emmanuel Macaron dont le  compte Twitter est suivi par 3 millions d’abonnés  .

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=42137

Traduit par Adrar-info.net

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire