https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Voilà pourquoi ça ne va pas chez moi à Amourj, Mr le Président de la République!

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel et plein airJe ne partirai pas jusqu’à réclamer le droit à la réhabilitation totale et l’intronisation des émirs et des princes dans mon bled et un peu partout dans la Mauritanie car ils sont aussi d’excellents auxiliaires et de relais de justice au moins dans certains milieux dans les deux Hodhs et là où l’indépendance avait trouvé devant elle des sociétés stables,bien organisées et qui vivaient presque en vase clos mais je vous demande Monsieur le Président de la République de bien vouloir respecter certaines valeurs intrinsèques de la spécificité de nos sociétés traditionnelles et ce à défaut de voir s’écrouler tout un mode de vie qui a toujours fait ses preuves et notre fierté jusqu’ici !

Vouloir à tout prix piétiner et insulter cette Mauritanie là ne vous honore pas et puis n’honore point la République voire l’Etat mauritanien et encore moins le Parti UPR que vous présidez !
Comment pouvons nous concevoir la Mauritanie dirigée par le premier venu et au prix de marcher sur tout ce que nous avons de plus cher ?

Comment penser mettre à genoux les autochtones de Néma, de Oualata,de Chinguitty et de … un peu partout parce que l’exode rural ,l’argent sale et les biens mal acquis circulent à gogo pour tout fausser,pour tout blanchir et saboter afin d’imposer des choix non pertinents ?
Monsieur le Président ça va mal et ça sent mauvais un peu partout surtout chez moi au Hodh !
Monsieur le Président au nom de quel principe devons nous être contraint de choisir en matière de politique entre la Peste et le Choléra ?
Au Hodh ,nous vous demandons de bien vouloir nous respecter et penser à ces pauvres populations qui ne cherchent qu’à vivre et mourir dans la dignité…
En toute sincérité,que nous arrivons à penser que vivre sur une Terre que nous n’avons pas choisie soit ressenti comme un calvaire indispose . Et puis sachez que ça va mal dans les contrées lointaines ,dans les greniers à voix et surtout chez moi à Amourj et environs et en l’occurrence chez les Oulad Mohamed ,cette tribu guerrière et par excellence qui se meurt doucement ,lentement et s’appauvrit chaque jour un peu plus et s’enfonce dans une gueule de loup et une logique de guerre larvée qui ne dit pas son nom .
Pourquoi pas ne pas penser à la réorganisation de ce nom ans land qui risque d’être un refuge pour toutes les contradictions d’un pays tant convoité et tant jalousé par des mains invisibles ?
Pourquoi laisser mourir de faim toutes ces nobles et sages populations fidèles ne serait ce qu’en pensant à la réhabilitation de leurs fils,de leurs familles émirales et princières et ce à défaut de voir s’écrouler tout l’édifice social qui a fait ses preuves et qui n’est pas sans ses lots de sacrifices énormes !
Vouloir à tout prix tout effacer et au nom de certaines valeurs importées ou certains choix ciblés et très mal appropriés, imposer l’exclusion c’est vouloir préparer l’implosion et exposer ainsi nos sociétés, notre pays à une forme de société hybride qui nourrit et couve les ingrédients d’une déchéance certaine et inéluctable …
Au Hodh,dans mon fief natal,à AmourjAdel Bagrou et à Bougadoum,au Pays des Oulad Mohamed et après que la conjugaison de l’usure du temps et les effets des sécheresses répétitives et de la mort de certaines figures emblématiques ont tout touché ,voilà que tout interpelle aujourd’hui car, nous savons tous que la spécificité ne se contredit pas avec la modernité et ne s’inscrit nullement en contradiction avec les donnes de la Démocratie ,de la quotité et du droit à ne se faire représenter que par les ayant droit légitimes or c’est justement ce qui n’a pas été le cas un peu partout surtout dans certaines poches longtemps mises en agonie politique !
A Amourj ,les choix politiques n’ont pas été conséquents et puis ça fait mal et ça donne la nausée et l’envie de vomir et de tout oublier afin de revenir un peu en arrière afin de procéder ensemble et en collaboration avec les autorités sécuritaires et administratives à la réhabilitation de certains repères et ancrages sociaux ce qui ne manquera pas de faire du bien pour tous,d’aider et de renforcer la stabilité et de réhabiliter enfin tout un monde orphelin certes mais un monde qui pense imposer après tout son respect ne serait ce que dans son fief et son berceau naturel …

 

Dans ce monde si loin et si proche SEM Aziz vous n’avez pas d’opposants structurels et vous n’avez que de braves militants qui,malgré tout,croient en vous,croient en la République mais qui, à défaut d’un regard juste risquent d’être exclus par ceux là qui pensent se venger de l’Histoire en vous mettant sur le dos le fer de lance de vos soutiens indéfectibles de toujours et c’est dommage …
Idoumou Ould Beiby

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire