https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’imprimerie nationale menacée de faillite réclame 160 millions au ministère des finances et à l’AMI

L’imprimerie nationale menacée de faillite réclame 160 millions au ministère des finances et à l’AMIAkhbar Watan – 870 millions MRO est le montant impayé réclamé par l’imprimerie nationale, menacée de faillite, à plusieurs établissements gouvernementaux dont le ministère de l’économie et des finances et l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI).

Ces dettes s’élèveraient pour ces deux derniers, respectivement à 60 et 100 millions, indique-t-on.

Une situation qui a mis l’imprimerie à genoux, au point de se trouver dans l’incapacité de régler les salaires de son personnel qui cumule un retard de 6 mois, avec l’arrêt total et inédit de ses activités d’impression depuis l’indépendance du pays.

Le recours de l’AMI à une autre société privée d’impression pour tirer les Quotidiens « Chaab » et « Horizons », serait contraire à la règlementation en vigueur, révèlent des sources, selon lesquelles, les propos du ministre de l’économie et des finances Moctar Ould Diay, selon lesquels l’imprimerie est autonome et doit assumer ses propres responsabilités relèvent de la manœuvre politicienne, dés lors où les comptes des établissements redevables susmentionnés relèvent de ses compétences en tant qu’ordonnateur.

La question qui mérite d’être alors posée, serait de savoir qui est réellement responsable de la mise en faillite de l’imprimerie nationale ?

Traduit de l’Arabe par Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire