https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

URGENT: Le parlement mauritanien discutera des dettes de Cheikh Aly Ridha, demain, mercredi

الشيخ علي الرضا بن محمد ناجي الصعيديLe parlement mauritanien discutera , demain, mercredi ,  la question de la dette de Cheikh Ali Ridha Bin Mohammed Naji al-Saidi, afin de situer  la part de  responsabilité du ministre de l’économie et des Finances Moctar  Ould Djaye  dans  ces dettes et leur impact sur l’économie mauritanienne.

La question est  posée au ministre par la députée , Maalouma Mint Bilal, membre de l’Alliance populaire progressiste (APP).

Les dettes de Cheikh Aly Ridha ont commencé à intéresser  l’opinion publique , depuis   plusieurs mois. Une attention accrue à ces dettes  est constatée,  après l’annonce par leur auteur, lundi 5 février 2018,  de sa  repentance après sept ans de pratique, et la fermeture de son bureau commercial, qui menait des opérations de transactions domaniales et immobilières en  son nom .

Dans un enregistrement sur Watsapp largement diffusé , il y’a quelques semaines  , Cheikh Aly Ridha déclare :  « avoir arrêté de cumuler des dettes et  cherché un moyen de résoudre le problème de leur payement, en concevant avec des proches  un plan , qui  prévoit  des procédures de règlement ».

Cheikh aly Ridha et son bureau n’ont pas annoncé une estimation de la taille de ses dettes à ce jour, alors que son directeur de bureau de transactions, Mohamed Mahmoud Ould Badi a annoncé le 08 février dernier , du lancement d’une  procédure de  recensement des bénéficiaires de la dette avec précision  et un rééchelonnement calendaire  de celle-ci, proposant de payer  22 créanciers tous les jours, après un accord convenu avec des hommes d’affaires,dont le sieur  Ali Ould Dewla.

Récemment , il a été  question d’une licence octroyée à une société chinoise pour extraire et exporter du phosphate dans la  région du Brakna , en rapport  avec l’affaire Aly Ridha

Pour rappel, le bureau de Cheikh Aly Ridha achetait des maisons à des prix supérieurs à la valeur du marché et les vendait  en dessous de leur prix d’achat , au cours de la période 2010 – 2017, – comme l’a annoncé Cheikh dans son enregistrement -

Source : http://www.alakhbar.info/?q=node/11624

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire