https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Aicha Amar : La case se consume,..Partout regne une tension permanente

Resultado de imagen de braquage banque mauritanie imageLa case se consume, la fumée dissémine partout qu’il règne une tension permanente.
Elle a découvert la rethorique, cette perfide émanation.Elle dit des choses incroyables a propos des étudiants, des médecins, des enseignants et bien d’autres, ..
Elle raconte qu’il s’agit de mouvements qui révèlent une dynamique plus profondes parmi ceux qui appellent au changement.
que des banques ont été braqués, des meurtres commis, ainsi qu’un incommensurable nombre de divers délits.

Allègue, que des établissements voués initialement à l’éducation ont été vendu.
Que la pauvreté gagne de terrain, et la secheresse décime le bétail .
La mégère « égraine » un chapelet d’allégations :
l’exil, reste seul moyen de retrouver espoir, partir pour reconstruire ailleurs.
Le tribalisme est instauré, bien installé, ancré, quasiment institutionnalisé de forme et de fond.
L’ethnicisme est une armoirie que l’on affiche à tout va.
Qu’une haine inter-ethnique que personne ne maîtrisera, prolifère,
Pire, insinue que la justice est instrumentalisée.
Etc..

 

Aïcha Amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire