https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Mauritanie : le ministère de la santé menace de sanctionner les cliniques privées

L’inspection générale de la santé a menacé jeudi de sanctions les structures de santé privées en Mauritanie, à l’issue d’une enquête qui a révélé la non-conformité de ces établissements avec les exigences techniques et juridiques de la profession.

Dans un communiqué publié jeudi, l’inspection générale de la santé rappelle que le département de la santé avait établi un arsenal juridique organisant la pratique médicale dans le secteur privé, affirmant que l’enquête qui a été menée a prouvé que ces exigences n’étaient pas respectées par la majorité des cliniques.

Il a été constaté l’absence d’un responsable technique dans ces cliniques, qui n’appartient pas au secteur public.

L’inspection affirme que ces établissements utilisent illégalement des fonctionnaires du public qui ne sont pas autorisés à exercer en dehors des heures de travail et dans les établissements publics.

Le ministère de la santé met en garde les cliniques privées qui entraveraient les dispositions prévues contre les sanctions prévues par la loi, rappelant que des inspections inopinées seront effectuées par l’inspection.

Cette menace est destinée, estiment les observateurs, à empêcher les médecins grévistes qui refusent de travailler dans le public, de le faire dans les cliniques privées.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire