https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Une activiste politique poursuvie en justice pour incitation contre l’armée

La police mauritanienne a deferé au parquet la militante du  mouvement IRA,  Mariem Mint Cheikh accusée  d’incitation contre   l’armée , de ternissement de l’image du pays et de  ciblage  des institutions de la République , à travers la publication de propagande tendancieuse.

Des sources proches de l’enquête ont déclaré au site « zahraa.mr »,   que l’activiste du mouvement d’Ira , Mariem Mint Cheikh a diffusé    une interview télévisée  dans laquelle, elle accuse l’armée mauritanienne d’abriter les terroristes , de les entraîner dans ses camps à Néma et Aioun   et de leur fournir des munitions et des armes,  tout en leur permettant de se déplacer aisément  à l’intérieur des frontières du pays.

La militante de l’Ira, a indiqué  : « C’est une grande stratégie basée sur l’idée d’établir un état regroupant  les maures Bidhane  de Mauritanie, du Mali et du Niger ».

L’indifference  de l’Occident face  à  la réalité à l’intérieur du pays,  soulève beaucoup de doutes quant à sa lutte contre le terrorisme.

Mint Cheikh  a demandé à la France et aux pays occidentaux d’intervenir pour faire face à la réalité amère en Mauritanie et d’arrêter les efforts visant à consolider et embrasser le terrorisme.

 

Source : http://zahraa.mr/node/16662

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire