https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Aicha Amar : Les bras armés,cassés,du tiers monde

Resultado de imagen de israel-palestinians-gaza imageEntre temps, un regard sur comment nos seigneurs de guerre ménagent leurs montures sous l’œil bienveillant de coachs rompus aux techniques des conflits, avant l’expédition punitive contre Israël.

Du haut de sa chaise roulante, Bouteflika règne sur un pays de 48 millions d’habitants, dont une grande proportion d’intellectuels.

Pays riche, l’Algérie ne survit que grâce à la manne du pétrole .
Un des nerfs de la guerre.
Essentiel.
Le maintien de ce grand malade au pouvoir n’est pas fortuit, en arrière scène des généraux tirent ses ficelles, .. encore eux.
Les généraux du tiers monde sont d’excellents marionnettistes, talent, qui se prête le mieux à leur surcharge souvent pondérale .
Complice, l’occident grand bénéficiaire des retombées de l’exploitation du sous sol, regarde ailleurs, adoptant le crédo du capitalisme sauvage à la politique, « laisser faire », créant, ainsi une pépinière de despotes aux masques démocratiques .
D’anciens putschistes reconvertis en élus.
Une mutation, que seuls les soldats, qui sécurisent le pré-carré fertile, en bénéficient .
Des intouchables, enfants gâtés de la lutte du contre un terrorisme, qui lui tire son essence en partie des frustrations qu’engendrent ces incohérences, ces injustices.
Les émules de Boutef’ sont désormais légion, pas en honneur, en incrustation.
Des OGM humains, érigés en modèles, qu’il faut impérativement adopter.
Les chanter, a tout va, un avenant du contrat.
Jamais le monde n’a connu autant d’aberrations, de parcours atypiques dans l’indifférence totale, et des peuples et de l’opinion internationale.
Finalement, les bons compte font les bons amis, dans un monde ou se côtoient despotisme, terrorisme, guerres, famines, misères, massacres .
Ceci n’est qu’un des cadres des paysages propices à ce qui se passe en Palestine, en Birmanie, au Congo, au Mali, en Afrique centrale .. en Syrie .. en, ..
La perte en vitesse des valeurs humaines enfanta l’horreur, que nous tenons entre nos mains avec répugnance.
La docilité étant notre nature première, la lâcheté et la cupidité, celles de nos dirigeants, la Palestine attendra issehagh.

 

Aïcha amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire