https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Soixante unités de base (UPR) suspectes sur les 80 ,au nom de Mint Hamady , présidente de la CUN, ont été rejetées

L’UPR,  parti au pouvoir, au niveau de son bureau du Ksar situé  prés de la garde nationale,  a rejeté 60 sur un total de 80 unités de base , constituées de manière suspecte, en faveur de la présidente de la Communauté  Urbaine  de Nouakchott (CUN ) Maty  Mint Hamady

Le parti a également  expulsé de ses institutions, le  responsable de ces violations , le Coordinateur de la la moughataa du Ksar, le nommé Zayed.

Des sources ont déclaré à « taqadoum »  que la majorité de ceux qui sont allés se recenser pour le compte de   Mint  Hamady sont des travailleurs du nettoyage de la ville  et les agents de la communauté urbaine  de Nouakchott.

Ce qui s’est  reflété sur la situation de la capitale, qui a vu ces dernières semaines une accumulation inhabituelle de poubelles  et de saleté dans ses rues conséquence d’ une réduction significative du travail en raison de la mobilisation des nettoyeurs à des fins politiques qui nécessitent des files d’attente pendant des heures et même des jours devant les bureaux d’affiliation et d’adhésion au parti UPR.

Les observateurs se  posent plusieurs questions sur le lancement des unités susmentionnées.

Qu’est  ce que le parti va faire pour corriger les opérations d’affiliation au niveau du dit  bureau

Va-t-il reprendre leurs opérations à partir de zéro ou simplement éliminer ces unités suspectes , sur la base des décisions,  déjà prises pour des cas similaires ?

Source : http://taqadoum.mr/node/3156

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire