https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Les avions de la caravane du ciel atterrissent à Rachid [PhotoReportage]

Les avions de la caravane du ciel atterrissent à Rachid [PhotoReportage] Il est midi ce vendredi 4 mai 2018, plus d’une vingtaine d’avions biplaces atterrissent sur le tarmac du vieux et légendaire aérodrome de Rachid.

Par cet acte, des aviateurs de différentes nationalités venant de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique inaugurent, en partenariat avec la commune d’El Wahat, la première édition de la caravane du ciel, un événement à haute portée touristique. Une première édition qui a connu un franc succès. Elle a été marquée par un accueil chaleureux réservé aux visiteurs par les populations de Rachid qui ont profité de l’occasion pour présenter les différentes facettes de la culture locale (chant, danse, artisanat local).

Les touristes ont sillonné les allées de la ville, visité les lieux historiques, échangé avec les populations et scellé un pacte d’amitié avec les habitants de Rachid.

« Le site est beau, les populations sont magnifiques, tout est en harmonie. Nous sommes gâtés, il y a pas meilleur endroit au monde. Ici, les sensations fortes sont garanties, le calme et la quiétude aussi. Rendez vous est pris, nous reviendrons l’année prochaine encore plus nombreux et plus enthousiastes », confie ce touriste français.

Cette caravane a été initiée par le maire d’El Wahat Mohamed Ould Die avec l’appui de ses partenaires et sous le parrainage du ministère du commerce et du tourisme.

Après Africa Eco Race (caravane de voitures tout terrain), les amis de la Mauritanie semblent avoir trouvé une nouvelle formule sécurisée présentant moins de danger. Avec des avions capables d’atterrir partout, les touristes peuvent se rendre dans tous les coins du pays sans être inquiétés.

Vivement que cette caravane du ciel, première du genre en Mauritanie, puisse prendre corps et se développée.

Nouakchott Info

—–

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire