https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le Malikisme en Mauritanie : Fondements et évolution.(Un ouvrage en Français à réediter)

.Aucun texte alternatif disponible.Sous ce titre accrocheur , l’érudit Mohamed El Mokhtar ould Bah offre, dans un ouvrage devenu classique , au public francophone ou francisant, , une précieuse opportunité d’aller aux sources du Malikisme et de bien saisir les circonstances historiques qui ont conduit à son adoption en Mauritanie.

 
A propos de ce rite revendiqué dans le discours officiel et légalement adopté par certains textes juridiques de la République ( notamment code des obligations et contrats , ainsi que celui du statut personnel) , le livre , publié en 1981 par l’université de Tunis, sous le titre ‘’ la littérature juridique et l’évolution du Malikisme en Mauritanie , raconte , avec le style d’un impeccable narrateur, une fascinante histoire.
Une histoire qui de l’époque de l’Imam ,Malik , le Maitre de Médine dont l’avis possédé l’autorité de la chose jugée, , conduisit à l’ingénieuse œuvre synthétique du malikisme que représente le précis de l’illustre égyptien Khalil Ibn Isac .
Tout en passant en revue les traits saillants de la doctrine malikite élaborée sur la base d’une originale synthèse juridico- traditionaliste ‘’ entre les hadith authentiques , les hadiths mursal ( recueillis par des Savants ) ainsi que la tradition consacrée par le consensus des sept sages de Médine’’ , l’auteur , décrit , prosaïquement, les scrupules moraux de l’enseignement de l’Imam Malik lequel refusait systématiquement, la spéculation théorique en matière de connaissance religieuse,
l’auteur présente aussi , en guise d’introduction, les deux nettes tendances qui ‘’séparèrent de bonne heure les épigones du Maître’’ .
Tandis qu’une tendance traditionaliste,( représentée par des savants tels que Ibn Majishoun ( m.213) et Ibn Wahb , mettait en évidence les dires du prophète et de ses compagnons ( athar) sans se soucier de leur confirmation par les usages ultérieurs , une autre tendance plutôt juridique, soutenue par Ibn Qassim (m.191) mettait en avant les faits juridiques ( Massa’ils) résultant des cas , réellement, survenus durant le premier siècle de l’Hégire.
Tout au long de cet attachant aperçu historique retraçant les différentes étapes du Malikisme, défilent les moments, les hommes, les œuvres , les évènements ainsi que les mots clefs du rite……

Ainsi , le lecteur en sort édifié sur l’évolution du rite , les apports des illustres malikites irakiens et andalous, les circonstances de l’ adoption du rite malikite au Maghreb, le rôle , éminemment fondateur de Ahmed Baba de Toumbouctou en afrique occidentale, , les principales œuvres du rite malikite ( le livre fondateur de Malik ( Al mouwata) que 40 jeunes filles de Tinigui , selon une tradition orale mauritanienne, récitaient par cœur ,

La Moudawana ( ou Recueil des dires de Malik) dont le refrain ‘’Malik a dit’’ aurait été, d’après Mohamed Al Yadali , prononcé , à sa naissance, par un bébé de la famille Al Faga-Moussa….

La  Rissala ou l’epitre du tunisien Ibn Abi Zayd,à laquelle les Oulémas du pays ( en particulier ceux dont les biographies figurent dans le livre des savants du Bilad Tekrour ) se sont intéressés avant la parution du précis de Khalil Ibn Isac lequel interviendra , dans l’espace saharien , tel un évènement fondateur dans l’histoire du Malikisme mauritanien,…
On n’est donc , guère , surpris lorsque qu’on voit que l’auteur qui avait déjà annoncé par un mémorable vers de poésie l’abandon de la Rissala au profit du précis de Khalil, ouvre le second chapitre portant sur ‘’la littérature Khalilienne’’ par un pathétique ‘’ Enfin vint Khalil’’ …

A partir du IX eme siècle ‘’le Mukhtassar ‘ ( le précis) est, signale-t-il, au centre des études. ‘’ Les élèves le récitent comme on récite le coran’’ et les professeurs l’enseignent sur la base d’une originale pédagogie en le divisant en deux parties : le livre ( Al sifr ) du culte ( ibadat) et le chapitre ( Al bab) des transactions ( Mouamalat) ….

Le tout se répartissant en paragraphes Qif ( stop) pour en faciliter la récitation par cœur…et Attention un qif ? c’est If …ce qui veut dire, littéralement , un paragraphe n’est qu’une chimère. autrement dit .on ne saurait l’apprendre une seule fois…
C’est d’ailleurs cette difficulté d’apprendre le précis qui donna naissance à l’essor de la mise en vers ( Andham pluriel de nadhm) de Khalil et qui sera l’une des catéchistiques fondamentales de l’enseignement universitaire des Mahadras mauritaniennes….
Deux principaux auteurs vont marquer de leur empreinte cette prestigieuse littérature khalilenne amplifiée par la multitude des gloses ( Turra ou Hachiya) …

Le premier fut Mahand Baba ould Abeid qui avait revivifié les anciennes sources du rite, le second était Mohamed ould Mohamed Salem ( M. 1892 ) qui a eu le mérite de clarifier les thèses des juristes modernes ( notamment les égyptiens) et dont le nom est associé , dans l’esprit des lettrés traditionnels à ‘’une solide formation juridique , fondée sur l’analyse minutieuse du texte Khalilien’…
Outre ce chapitre consacré aux fondements doctrinaux de la littérature Khalilenne en Mauritanie , six autres chapitres, méthodiquement distincts, indiquent les principaux axes qui permettent d’avoir une vision détaillée de l’influence malikite sur les savants mauritaniens.
Dans ce sens , l’auteur aborde , successivement,
- L’adaptation du fiqh malikite aux réalités mauritaniennes à travers les célèbres codifications du Livre de la Badiyya de Cheikh Mohamed Al Mami ou de Al Kafaf de Mohamed Mawloud .
- Les questions juridiques ( Massa’il) soulévées par des sujets controversés et autres curiosités ( illustrés par l’enseignement poétique de M’hamed ould Ahmed Youra).
- Les cas réellement survenus ( Nawazil) auquels des illustres savants tels que ould Bellamech et Al –Gasri ont apporté des heureuses solutions juridiques.
- Les manuels des qawaid ou de règles de droit , à la lumière des travaux des illustres savants tels que ould Ahmed Zeidan , M’barek al lemtouni , et illustrés, à titre d’exemple, par l’analyse rationalisante contenue dans le Minhaj de W.Al Qadi.
- Les Oussouls ou fondements du fiqh ( méthodologie du Droit musulman) selon les travaux de Sidi Abdoullah ould Hadj Brahim et ceux de Mohamed Yahya Al Walaty et de Mohamed Fall ould Baba.
- La literature juridique moderne exposée , dans une instructive perspective de Droit comparé à travers les débats du conseil national des affaires religieuses et de l’ancien projet du code de la famille , à une époque dans laquelle l’idée même de la codification proposée par l’Etat national, était considerée par bien de Fuqaha comme, pas moins, une hérésie !…..

L’auteur et son œuvre.
En Mauritanie et dans de nombreux pays d’ailleurs, on ne présente pas Mohamed Mokhtar ould Bah qui est l’un des grands savants du monde musulman d’aujourd’hui et qui est l’ auteur de ce livre dont la réédition est vivement souhaitée, dans le contexte actuel est, à l’origine, une thèse de doctorat présentée par l’auteur lors d’ une mémorable séance de soutenance durant douze heures à la célèbre université parisienne de la Sorbonne et qui fut publiée par l’université de Tunis).
Au total, les nombreuses publications du Cheikh et Docteur Mohamed El Mokhtar se lisent comme un témoignage significatif du brillant Savoir développé par les ulémas mauritaniens….

La réédition de ce livre était d’autant plus souhaitable dans la mesure où à ma connaissance, il constitue l’unique référence écrite par un Savant mauritanien ( en langue française) et traitant l’histoire du Droit musulman en Mauritanie.

Une histoire qui s’impose dans les pays dont le système juridique oscille entre le poids de la tradition et l’exigence de la modernité.
Voici , à titre indicatif , une liste résumée des principaux travaux de l’auteur:
- Traduction ( en français) des sens du coran,
- La voie de l’islam ( recueil de poèmes en français) nombreux travaux , publiés en langue arabe ,

- L’histoire des sciences islamiques ( biographie du prophète, fondements de la religion, – une introduction aux fondements du fiqh malikite,
- L’histoire de la grammaire arabe – histoire des lectures coraniques – histoire de la science du Hadith…ces derniers trois livres qui constituent un tryptique des l’évolution historique du savoir entre l’orient et l’occident du monde musulman …,
- Précis de méthodologie ..- Aspects des lectures coranique des gens de Médine- commentaire rimé sur la lecture coranique de Warch,

- Poésie et poètes de Mauritanie,

– Mon voyage avec la poésie……..
Abdel Kader Ould Mohamed.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire