https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Lo Gourmo : Rebelote, M. Ould Maham !

نتيجة بحث الصور عن ‪dialogue en mauritanie images‬‏Le Président du Parti-Etat poursuit son offensive médiatique contre le FNDU, avec la même faconde et la même liberté avec les faits.

 » Le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz a officieusement reçu en audience l’ ex-leader du Forum, Mohamed Jemil qui a servi de déclic pour les rencontres secrètes entre le pouvoir et le Forum ».

On est clairement, côté pouvoir, en pleine propagande de guerre ! Car ceci, de bout en bout, n’ est pas vrai et est spécialement destiné à créer la zizanie et l’incompréhension au sein de l’opposition et dans l’opinion.

Aucune rencontre, officielle oû officieuse n’ a eu lieu entre M. Ould Abdel Aziz et Jemil Mansour, en tant que Président en exercice du Forum. Si donc le Chef de l’ État a accordé quelque audience que ce soit à Jemil Mansour, ce ne peut avoir été, en aucun cas, dans le cadre de son mandat de Président du FNDU.

Une telle hypothétique rencontre ne pouvait donc servir de  » déclic » à quoi que ce soit, dans les rapports entre le Forum et le pouvoir.
Les  » rencontres secrètes » dont parle avec jubilation le Président du parti- État sont celles qu’il a évoquées dans son fameux tweet de la semaine dernière. Que de l’imaginaire hollywoodien!

Ces rencontres ont été  » secrètes » à la demande de leurs initiateurs : O. Maham et ses amis.Leur objet était clair: explorer la disponibilité du pouvoir à ouvrir des discussions sérieuses avec toute l’opposition sur les questions essentielles de l’ heure, pour sortir le pays de l’impasse politique actuelle,- impasse de laquelle le « dialogue » non inclusif dernier n’ avait pu le tirer.

Il était clairement entendu que ces rencontres préliminaires devaient déblayer le terrain à d’ éventuelles concertations entre pouvoir et opposition, si l’initiative de ce contact était sérieux et non démagogique comme il apparaît maintenant qu’elle était. Et ces concertations devaient être approuvées par la totalité de l’opposition pour démarrer.
Pour ajouter à la confusion, le Président de l’ UPR dit que toutes les doléances de l’opposition ont été approuvées hormis celles relatives au gouvernement consensuel. Si, c est le cas, quelles sont ces doléances approuvées ?

Avez vous accepté Messieurs de l’ UPR, l’audit du fichier électoral et la révision sérieuse des listes électorales y compris l’ examen concerté de la question du recensement ? Avez vous accepté le principe de neutralité effective de la CENI par la révision de sa composition actuelle sur la base du principe de parité entre les membres du régime et ceux de l’opposition? Etc…

Si c’ est le cas, l’opinion attend avec impatience que vous publiiez les points d’ accord en question !
Les doléances de l’opposition démocratiques sont connues sur le plan électoral. Elles portent sur l’ ensemble du processus électoral mais aussi sur les conditions minimales d’ apaisement du climat politique dont la libération de l’ ensemble des prisonniers politiques et la levée des mesures attentatoires à la liberté de mouvement des sénateurs, journalistes et syndicalistes.

La référence à un  » gouvernement consensuel  » comme pierre d’ achoppement des discussions secrètes, est tout simplement fausse, car il n y avait pas de négociation sur la plateforme de revendications de l’opposition !! C’ est la délégation du pouvoir qui est venue, contre toute attente, avec un texte complètement hors cadre du sujet dans l’intention évidente maintenant, de mettre fin au contact et à leur initiative.
La méthode est malheureusement toujours la même depuis une décennie du côté des faucons du pouvoir: amalgamer, tromper l’opinion et tenter de passer en force sur la base d’un scénario hollywoodien mal fagoté de surcroît . Échec garanti!
Messieurs du pouvoir, ravisez vous, revenez à la raison et acceptez ce qu’impose la situation du pays: des concertations sincères, honnêtes, pour des élections libres, démocratiques et transparentes. Dans une ambiance enfin apaisée.

Le président du parti au pouvoir Me Sidi Mohamed Ould Maham a affirmé dans une conférence de presse, organisée lundi soir 16 avril courant, que c’est bien le FNDU qui a…
cridem.org
Source : Gourmo Abdul Lo
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire