https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’ambassade de France à Nouakchott pratique de nouvelles mesures provocatrices contre les Mauritaniens

Résultat de recherche d'images pour "consulat france mauritanie image"Des sources mediatiques priveés rapportent des informations selon lesquelles , l’ambassade de France , représentée par le consulat  de France à Nouakchott ,pratique des  mesures provocatrices,  visant à porter atteinte à la dignité et au statut des citoyens mauritaniens , qui demandent des visas pour se rendre en  France.

Parmi ces demandeurs de visa, figurent  des personnalités éminentes et célèbres de la société mauritanienne. Le consulat,  leur fait payer de l’argent , juste pour obtenir un rendez-vous.

Rendez vous souvent reconduit ,   en raison uniquement , de l’absence d’un  document ordinaire  . Ce qui conduit à payer  de nouveau  pour l’obtention d’un autre  rendez vous.

Après la présentation de tous les documents officiels requis, les citoyens sont tenus de payer vingt-cinq mille Ouguiyas  directement aux employés  consulaires, en plus du montant de l’assurance .

Et après avoir attendu dix jours , les citoyens sont rassemblés, sous les  arbres du consulat et attendent d’etre interpellés  , d’une manière humiliante, par des haut-parleurs.

Ensuite le citoyen  se trouve surpris,de se faire remettre une lettre  du consulat,  lui signifiant  que  sa demande a été rejetée, en raison d’un mot  ou  expression non conforme.

Le justificaf  fourni  est faible malgré le fait que la loi soit claire et oblige le consulat à déterminer la raison pour laquelle la demande   est rejetée.

S’ajoute que le consulat n’a pas le droit  de collecter de l’argent auprès de ceux dont les demandes sont rejetées.

De nombreux fonctionnaires mauritaniens  ont été soumis à ce traitement aussi dégradant, dont  l’épouse de l’ancien secrétaire général du Conseil des ministres de la Jeunesse et des Sports francophones.

Malgré tout cela, le  ministère mauritanien des Affaires étrangères ne réagit pas pour traiter les Français de reciprocité, ou demander la suspension de ces mesures injustes contre les citoyens.

Ces mesures sont l’oeuvre d’ un nouveau groupe de jeunes exerçant  dans le consulat, qui ne semble pas accorder une quelconque consideration, aux  citoyens du pays qui les héberge.

source :http://www.taqadoumi.net/index.php/1706-2018-03-11-15-59-44

Traduit par Adrar.Info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire