https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Convergeance démocratique : Il est impossible d’organiser des élections transparentes et équitables en Mauritanie

Le parti d’opposition Convergence  démocratique en Mauritanie, a déclaré qu’il est impossible de tenir des élections transparentes et équitables en Mauritanie, tant que  les divers organes de l’État sont exploités en faveur d’un seul concurrent.

Le parti a déclaré ,dans un communiqué de presse publié le mardi 27 février 2018 :

« L’aliénation  du pouvoir judiciaire, l’implication des officiers de l’armée dans les campagnes électorales, l’utilisation des fonds publics, les tentations d’emploi et de nomination,
L’absence de supervision des élections par un organe libre et indépendant. Tout ceci est significatif pour montrer que la tenue d’élections transparentes et équitables en Mauritanie est impossible. « 

Le communiqué  a confirmé que la déclaration  de Ould Abdel Aziz, lors d’une interview avec le journal « Jeune Afrique », va s’en dire car le  choix imposé par la Constitution du pays ,  incarne  le choix de la nation, qu’il a lui-même promis de respecter et de ne pas chercher à changer le nombre de mandats  qu’il contient.

Le communiqué a réitéré   le refus du parti de répéter ce qu’il a appelé « l’humiliation  des dernières élections municipales, parlementaires et présidentielles, qui ont abouti à un référendum sur les amendements non constitutionnels d’Aout dernier ».

Le communiqué  fait supporter  le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, « Tout dérapage que connaitrait le pays , tant qu’il  n’a pas institué les bases et les mécanismes pour assurer des élections transparentes et équitables, après avoir sabordé  la seule expérience démocratique vécue par le pays (élection du président Sidi Ould Cheikh Abdellahi) et détourné  le libre choix du peuple mauritanien.  »

Source : http://zahraa.mr/node/15746

Traduit par Adrar.Info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire