https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Une crise de soif frappe la ville de Adel Begrou dans l’est de la Mauritanie

La ville de Adel Begrou dans la Wilaya du Hodh  Oriental , vit actuellement,  l’impact d’une  crise aiguë de  soif, qui en fait leur   préoccupation majeure , à l’approche de l’été où les besoins en eau potable augmentent considérablement.

La crise de la soif dans la région, qui abrite le plus grand nombre du cheptel du pays, s’est manifestée concomitamment  avec l’épuisement des puits conventionnels qui ne répondent plus à l’exigence des besoins en eau  depuis  de nombreuses années.

Des dizaines de familles à Adel Begrou ont confirmé que la crise de la soif  commence a amorcer, en ce moment,  un grave tournant , après les dommages causés à  l’ancien château d’eau  qui alimentait provisoirement la localité,  en attendant la mise en service du projet d’alimentation de la ville par  les eaux en provenance   du lac »Dhar ».

Les habitants de la localité  comptent sur l’approvisionnement en eau potable,  acheminée par citernes   jusque sur une distance de 130 km.

Les habitants de la ville de Adel Begrou,,appellent  les autorités à améliorer leur situation en construisant un nouveau réservoir d’eau, disposant   d’ une grande capacité, permettant autosuffisance en eau de leur localité.

Les résidents    indiquent qu’aucune action de la part des responsables concernés ne se dessine à l’horizon   pour améliorer leur situation.

Par contre,   les autorités locales les empêchent simplement,  d’organiser des manifestations demandant de l’eau potable.

Source : http://zahraa.mr/node/15731

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire