https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Un soulèvement populaire contre la marginalisation et l’exclusion des habitants de Oualata

Les habitants de la ville de Oualata  ont organisé ce mercredi 07 février 2018 , deux  sit-in simultanés. Un devant les bureaux du Hakem de la Moughataa de Oualata   et le second , devant la présidence, à Nouakchott , pour exiger le raccordement de leur cité à la conduite d’eau provenant du lac Dhar .

Lors de ces manifestations,  les résidents de Oualata  ont exprimé les sentiments d’injustice et d’exclusion à leur endroit,du fait  que le projet du lac Dhar va alimenter les villes de Nema, Timbedgha, Amourj, Adel Begrou , Djigueni( situé à 280 Km du lac), Aioun El Atrouss ( 350 Km du lac ) et priver Oualata , la plus proche  ( 60 Km du lac) .

Les manifestans  de Oualata ont exprimé leur gratitude au  gouvernement pour les efforts déployés  afin de sauvegarder  la ville historique mais  demandent  au président Ould Abdel Aziz d’intervenir pour proteger ses habitants  contre la soif, qui est la plus grande menace à leur  existence.

La solution ideale pour sauver la ville de la soif ,  selon les manifestants , est qu’elle soit approvisionnée  en eau  à partir du lac Dhar car l’eau disponible dans la région est , par nature  superficielle et à taux de salinité trés élevé, ce qui affecte négativement la santé des citoyens.

 

Source :http://meyadin.net/node/11322

Traduit par Adrar.Info

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire