https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Procés de l’ avocat de la Nosra du Prophéte, Sidi Mokhtar Vs le batonnier, maitre Ould Hendi

La salle de reunion  du tribunal de la moughata du Ksar a abrité le  lundi matin, les procédures d’une audience concernant la plainte déposée par Maitre  Sidi Mokhtar Ould  Sidi contre son collègue le batonnier de l’ordre des avocats maitre Cheikh Ould Hendi.

l’audience s’est deroulée en présence du plaignant maitre Sidi Mokhtar Ould Sidi et l’absence du batonnier maitre Cheikh Ould Hendi  , qui a assigné un avocat pour le représenter mais ce dernier , s’est absenté lui aussi.

L’avocat de la Nosra du Prophéte (PSL)  maitre Sidi Mokhtar a présenté une plaidoirie qu’il a commencée par des versets coraniques et Hadiths prophétiques, tout en insistant  sur le fond de l’affaire qu’il dit  etre une  concurrence illégale commise par le batonnier Cheikh Ould Hendi à son égard.

Pour se justifier,  il a presenté deux exemples : Le premier est relatif à l’envoi par le batonnier Ould Hendi de deux lettres aux institutions sous contrat avec le bureau de Maitre Sidi Mokhtar,  telles que les compagnies aériennes marocaine et française, pour les informer  de la sanction de suspension d’activités , imposée à M. Sidi El Mokhtar  par l’ordre des avocats . C’est probablement une tentative du batonnier  de transformer ces contrats au profit de son propre cabinet, a-il-declaré.

Seulement, dit-il , « la  sanction est encore pendante en raison de mon appel   devant la chambre consultative de la Cour suprême. Ainsi, dois je continuer à bénéficier de mon statut d’avocat actif tant que   la Cour suprême n’a pas statué ; si on s’en tient à  la loi de l’ordre des avocats ».

Le second exemple que maitre Sidi Mokhtar a avancé à la cour,  est  lié à la publication  par le batonnier , de la sanction  disciplinaire contre Sidi Mokhtar  prises par le Conseil de l’ordre des avocats,  dans la presse  et sur le site de l’institution de l’ordre des avocats elle-même.

Aprés avoir écouté  l’intervention de l’avocat Sidi  Mokhtar , le président de la Cour, le juge Ebi Ould Sidi Ethmane , a prononcé la décision suivante : »La Cour a décidé ,en première participation , d’abandonner l’affaire n ° 013/2018 pour défaut de compétence ».

Source : http://elmourageb.com/22004

Lire origine de l’affaire  : http://adrar-info.net/?p=44961

Traduit par Adrar.Info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire