https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Tourisme : Les chameliers refusent de traiter avec  » Mauritanides » à cause d’une maigre compensation

يفضل السياح الوافدون إلى موريتانيا المسالك التي تستخدم فيها الجمال و هو ما يبدو أن يعترضه هذا الإشكال بين الشركة الوسيطة و معظم الجمالين ـLa plupart des propriétaires de chameaux dans la Wilaya de l’ Adrar ont refusé de traiter avec la société de  tourisme » mauritanides », qui sert d’intermédiaire  entre les tours opérateurs touristiques  occidentaux et les institutions mauritaniennes.

Les chameliers prétendent que les  3,5 euros, correspondant à 150 Ouguiyas  de la nouvelle monnaie,en compensation de leur service, n’est pas suffisant en  considérant que cette année, la Wilaya  n’a pas connu  de pluie et que ce montant  ne suffit pas à nourrir leur bétail et payer  leur propre travail.

La communauté des acteurs  touristiques locaux,  éprouve beaucoup de ressentiment à l’égard de l’entreprise intermédiaire, qui n’offre pour les hébergements dans les auberges ou hôtels que  que 450 Ouguiyas  de la nouvelle monnaie, tout en réduisant cette   durée dans ces lieux  de séjour , faisant passer les  touristes ,certaines  nuits   à la périphérie des villes et villages.

La société intermédiaire ne paye  également que  1 700 Ouguiyas , la location de  voitures transsahariennes toutes les 24 heures. Une somme que les propriétaires d’agence disent être maigre.

Les vols de Paris à Atar ont repris  cette saison après dix  10 ans d’interruption. le troisième vol a atterri hier à Atar.

Source : http://mourassiloun.com/node/2776

Traduit par Adrar.Info

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire