https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Journées olympiques 2017 : Programme chargé

Les activités sportives, culturelles et artistiques organisées, à l’occasion des Journées olympiques 2017, par le Comité National Olympique Mauritanien (CNOM), avec l’appui de la Solidarité Olympique, ont été clôturées, le lundi 11 Décembre, dans un réceptif hôtelier nouakchottois.

Ces activités visaient particulièrement les enfants des quartiers populaires de la capitale. La session de cinq jours a permis de présenter plusieurs conférences sur des thèmes en rapport avec le sport, comme  « Femme et Sports », présentée par Mariam Tall, troisième vice-présidente du CNOSM, « La liberté et l’indépendance du Mouvement olympique » ou « Le sport pour tous », et d’organiser des compétitions de football, athlétisme, arts martiaux, ainsi que de soirées culturelles et artistiques. Une belle opportunité de promouvoir, pour les jeunes des quartiers périphériques, des conditions propices à l’hébergement, au perfectionnement et à la pratique d’activités sportives.

Remerciant le CNOM pour l’intérêt porté à l’encadrement de la jeunesse, les orateurs ont insisté sur l’importance de ces journées, pleines d’enseignements et d’apprentissage des valeurs olympiques et, plus généralement, du sport, en tant que pratique éducative, mais, également, des notions simples de partage et de tolérance. Appel a été lancé, aux  participants, à poursuivre et partager « les enseignements reçus auprès de leurs pairs, pour que l’olympisme et le sport deviennent une pratique quotidienne et nous procurent tous leurs avantages ».

Pour sa part, le docteur Mohamed Mahmoud ould Mah, président du CNOM, a évoqué la qualité de ces journées qui ont « offert, aux participants, d’utiles leçons qu’ils mettront à profit, dans leur vie quotidienne, d’une manière générale, et dans le sport, en particulier ». Il a ajouté que leur organisation a permis, aux élèves des écoles de Nouakchott et, à travers eux, à la jeunesse mauritanienne, de s’informer sur la valeur de la pratique du sport, sous toutes ses formes, de propager les idéaux et les valeurs olympiques et de contribuer à la découverte de jeunes talents dans le pays.

Quant au porte-parole des participants à la session, il a exprimé, au nom de ses camarades, ses remerciements au docteur Ould Mah, pour les efforts qu’il a, personnellement, déployés et pour ceux fournis par le CNOM, en vue de réduire les disparités entre les enfants des quartiers populaires et ceux des quartiers riches.

 

Faire émerger les talents nationaux

Donnant le coup d’envoi de la manifestation, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, monsieur Mohamed ould Abdi, a souligné l’importance de la pratique du sport et ses multiples effets positifs, pour la santé, en plus de son rôle, plus général, dans la diffusion de l’esprit de tolérance, la fraternité et la saine émulation. C’est de manière participative, a-t-il insisté, que son département a élaboré, pour la jeunesse et les sports, une stratégie nationale dont la mise en œuvre a contribué à relever le niveau de la pratique de toutes les disciplines sportives dans le pays.

Le docteur Ould Mah, avait, un peu plus tôt, relevé  l’importance de ces journées que son Comité organise, régulièrement, dans le but de faire émerger les jeunes talents nationaux et souligné l’importance particulière de la présente édition, en ce qu’elle cible les élèves des écoles des quartiers populaires de Nouakchott. Il s’est réjoui de ce que ces élèves passent, grâce aux excellentes conditions du  campement, de fructueux moments de travail, soulignant l’esprit de compétitivité sportive, dans toute la diversité des jeux  olympiques internationaux, qui habitera ces cinq journées. Et de saluer, en suivant, l’intérêt accordé à l’organisation d’un tel évènement si propice à démontrer les talents des jeunes. Le président du CNOM a appelé, enfin, les responsables chargés de la formation, à « accorder la plus grande attention aux génies nichés dans les quartiers populaires, des trésors qui permettront, au pays, de briller dans les compétitions locales, sous-régionales, voire mondiales ».

Le vice-président du CNOM, Souleymane Thioub, s’est appesanti, lui, sur l’historique des Journées olympiques – Bouger, apprendre, découvrir – dans l’esprit du Mouvement olympique fondé,  le 23 Juin 1894, par les participants du Congrès international d’athlétisme réuni par Pierre de Coubertin, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris. C’est en commémoration de cette date historique, que se déroule, le 23 Juin 1948, la première Journée Olympique mondiale, approuvée par la 42ème Session du CIO à Saint-Moritz en janvier précédent. Depuis, le CIO appelle, tous les ans, les comités nationaux olympiques mondiaux à célébrer cet anniversaire. Certains, comme le CNOM, se sont employés à la démultiplier tout au long de l’année.

Thiam

Source : Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire