https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La Banque Centrale de Mauritanie(BCM) dévoile la nouvelle Ouguiya : moins de chiffres, même valeur

La Banque Centrale de Mauritanie(BCM) dévoile la nouvelle Ouguiya : moins de chiffres, même valeurBCM - Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie, notamment l’axe stratégique relatif à la modernisation des moyens de paiement, la Banque Centrale de Mauritanie va mettre en circulation, dès le 1er janvier 2018, une nouvelle gamme de billets et de pièces de notre monnaie nationale, l’Ouguiya.

Avec une inflation stable et des perspectives économiques prometteuses, la nouvelle gamme renforcera davantage le développement des autres moyens de paiement. Cette nouvelle gamme de l’Ouguiya sera caractérisée par deux changements majeurs ; à savoir le changement de base et la généralisation du Polymère pour tous les billets. Ce qui rendra notre monnaie nationale plus forte, plus sûre et plus respectueuse des normes de santé, d’hygiène et d’environnement.

Ainsi, chaque nouveau billet ou pièce comportera un zéro de moins que l’ancien mais la valeur restera inchangée. Il s’agit d’un changement d’étalon qui permettra la circulation de toutes les dénominations de la monnaie fiduciaire.

Lors de l’entrée en vigueur de la nouvelle gamme, les anciennes et nouvelles séries circuleront en même temps pendant 6 mois. Les anciens billets et pièces peuvent être échangées contre de nouveaux auprès de tous les guichets de la Banque Centrale, des services du Trésor et auprès des agences des banques primaires. Les prix seront affichés en Ouguiya actuelle (MRO) et en Ouguiya améliorée (MRU), et ce pendant une durée de 3 ans.

A compter du 1er juillet 2018, les transactions commerciales ne peuvent être dénouées que par les nouveaux billets et/ou les nouvelles pièces de l’Ouguiya. Cependant, les anciens billets demeureront échangeables contre de nouveaux billets uniquement auprès des guichets de la Banque Centrale.

Cependant, il est d’usage que les auteurs des délits financiers s’activent lors des périodes de changement en profitant de la vulnérabilité des populations. Pour faire face à ce risque, la BCM prendra toutes les mesures nécessaires, en collaboration avec les autorités compétentes, pour mettre la main sur toute tentative de de faux monnayage ou de blanchiment d’argent.

Pour leur part, les citoyens sont priés d’éviter tout échange en dehors des canaux officiels qui leur seront communiqués ultérieurement. Une vaste campagne de communication sera menée sur tout le territoire national et durant une période suffisamment longue pour informer et expliquer la réforme à toute la population. Elle fera usage de tous les supports et moyens de communication : médias, affichage, téléphonie, internet, réseaux sociaux, etc.

Un centre d’appel, une messagerie électronique et un site électronique dédiés à l’opération seront mis en place pour apporter des réponses aux questions du public, et ce dans toutes les langues nationales. Ce dispositif sera communiqué prochainement.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le Responsable de Communication de la BCM : commbcm@bcm.mr

- Brochure nouvelle OUGUIYA

- DOSSIER DE PRESSE (Modernisation des moyens de paiement)

- Introduction de la nouvelle OUGUIYA

 

- Présentation (Conférence de presse)

 

Source : BCM
Via Cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire