https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Changement de mentalités : Cheikh Ould Aboah offre sa fille main à main à son mari

L’éminent érudit  Cheikh Mohamed Ould Aboah a,  lui meme  pris la main de sa fille mariée et la conduit jusque devant son nouvel époux et le lui a confiée main à main.
Par ce geste public, il surpasse ainsi ,  les coutumes et traditions de la société mauritanienne qui consistaient  en  l’arrivée du fiancé et de ses compagnons, le jour du mariage,  à la maison de la nouvelle mariée pour la prendre au milieu d’un rassemblement festif regroupant hommes et femmes . Fete qui se transforme habituellement en une lutte acharnée entre les femmes protegeant leur copine et les amis du mari  forçant son départ dans son nouveau foyer.

Certains grands cheikhs ont tendance ,  conformément aux instructions du prophéte (PSL) et en ce jour de sa naissance, à briser les coutumes et les traditions qui ont marqué des siecles durant, la société mauritanienne, notamment pour ce qui concerne  le refus de la polygamie, les couts élevés de la dot, les sommes d’argent consacrées aux noces ,  cadeaux et gratifications des danseurs, chanteurs , flateurs et laudateurs ,  prelevés des  ressources financières du fiancé ou futur époux.

Toutes ces habitudes, que certains décrivent comme «ridicules», ont poussé de nombreux jeunes à préférer le célibat provoquant d’ étranges vagues d’abstinence et de divorces croissants.

Elles seraient la cause de la  propagation du vice ,de  l’abus , des infidelités conjugales et  sont contraires aux enseignements de notre religion.

Elles menacent l’existence de la société et même  la survie de certains  segments et franges de la societé dont ses moeurs sont encore enrancinées.

Source : http://chinguitmedia.com/2017/12/03/6368/

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire