https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Habib ould Mahfoudh :  » …Tout évolue, même la tribu.

Résultat de recherche d'images pour "Habib ould Mahfoudh  photo"Voyez nos tribus actuelles. A chacune on établit une « généalogie », erronée, toujours, qui la fait remonter soit au Prophète Mohamed, soit à l’un de ses compagnons. Toute la Mauritanie maure descend ainsi de moins de 10 hommes ayant vécu à la Mecque ou à Médine. Bien sûr on va me dire que ce qui compte c’est la « généalogie » qu’on s’est choisie et non pas la « généalogie réelle ».

Il est quand même à peu près certain que nos tribus actuelles ne sont au départ que des individus venant d’horizons très différents, qui pour des raisons très différentes se sont retrouvés ensemble, ont vécu ensemble, très peu d’entre eux pouvant se rappeler qui était son grand-père. Je pense que si nos tribus actuelles descendent de quelque chose ce serait de la géographie, des conditions climatiques et des moyens de transport.

Ces affaires de « liens de sang », « d’ancêtre commun », c’est du baratin, très utile au demeurant, parce que le « sang » est à l’origine de la plupart des mythes humains et que le mythe est à l’origine de la Vie.
On ne va pas dire : « Nous portons le même nom parce que nos ancêtres, qui n’avaient aucun moyen de transport, ont été obligés de rester à côté du Puits Poussiéreux et de s’entraider pour survivre.

Leurs enfants étaient bien obligés de se marier entre eux et les liens se resserèrent, etc ».
Non, ce qu’on va dire : « Je descends du Grand Moghol par ma mère et de Kinana ben Khozaima ben Moudrikah ben Elias ben Modar ben Nizar ben Maad ben Adnan, par mon père.

Nous sommes arrivés ici le 4 Octobre 1416, vers 9 heures 25, parce que l’un de mes ancêtres avait entendu des voix, alors qu’il priait à l’ombre de la Kaaba, lui enjoignant d’aller dans ce pays pour y établir la paix, la concorde et fortifier la cause de la foi ».
Au besoin on produira une copie manuscrite d’un document du XV° siècle attestant que l’on descend bien de la compagnie ci-dessus citée. Et il suffit qu’une chose soit écrite sur un vieux parchemin pur que les gens la croient vraie alors que nos ancêtres étaient au moins aussi facétieux et bons menteurs que nous, sauf que nous disposons aujourd’hui d’un appareil critique beaucoup plus étoffé que le leur, qui n’existait pratiquement pas…. »
( Extrait de  » La loi de l’évolution s’applique-t’elle aux tribus? »)

Source : Mariem Mint Derwich (Page FB)

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire