https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

A Son Excellence Maître Brahim OULD DADDAH, Ministre de la Justice de la République Islamique de Mauritanie

Résultat de recherche d'images pour "Brahim ould daddah image"Jean-Pierre MIGNARD Docteur en Droit Maître de conférences à Sciences Po Paris,  Emmanuel TORDJMAN Pierre-Emmanuel BLARD
François de CAMBIAIRE Adrien BASDEVANT Avocats Associés  Maurice KAMTO Professeur Agrégé des Facultés de Droit Of counsel,  Philippe AZOUAOU Docteur en Droit Maître de conférences, Grégoire RIALAN Avocat au Barreau de New York Avocats, Pascale IDOUX Professeur Agrégé des Facultés de Droit, Xavier MAGNON   Professeur Agrégé des Facultés de Droit, Franck MARMOZ Docteur en Droit Maître de conférences, Shujie FENG Docteur en Droit Professeur à l’Université singhua de Pékin,  Manuel CHASTAGNARET Docteur en Droit Maître de conférences, Denis MOURALIS Professeur Agrégé des Facultés de Droit, Julien ICARD Professeur Agrégé des Facultés de Droit, Julien BÉTAILLE Docteur en Droit Maître de conférences, Clément CHAUVET Professeur Agrégé des Facultés de Droit, Benoit CAMGUILHEM Maître de conférences des Universités Juristes

CORRESPONDANTS  ORGANIQUES

ALGER, MONTREAL ,RIO DE JANEIRO,  SAO PAULO,  TANGER ….  LYSIAS PARTNERS 39 rue Censier 75005 PARIS Tél. : (33) 01 55 43 52 52 Fax : (33) 01 55 43 52 70

A

Maître Brahim OULD DADDAH  MINISTRE DE LA JUSTICE  Ministère de la Justice B.P. 195 Nouakchott  République Islamique de Mauritanie Par courriel : Brahimdaddah@yaho.fr

Paris, le 12 octobre 2017

N/Réf. :​M. Mohamed Ahmed Ould Ghadda
​12804 – BG/G

Monsieur le Ministre, Excellence,

J’ai l’honneur de vous faire part de mon vif étonnement devant les conditions, qui m’ont été rapportées, dans lesquelles Monsieur le Sénateur Mohamed OULD GHADDA a été présenté au Juge d’instruction à Nouakchott hier, puisqu’il était menotté jusqu’à ce qu’il comparaisse.

Monsieur OULD GHADDA est un parlementaire et il ne manifeste aucune intention de prendre la fuite. S’il a protesté contre sa présentation au Juge d’instruction, c’est moins sur le principe que sur les conditions de son extraction et de son transport entravé.

Membre du Barreau de Nouakchott, vous aurez certainement à cœur de prendre en considération mon courrier et de donner des instructions de telle sorte que Monsieur OULD GADDDA puisse de son plein gré, sans être entravé, rencontrer le Juge d’instruction, au risque sinon de créer un incident, humiliant pour tous.

Lors de ma venue à Nouakchott, je souhaiterais pouvoir vous rencontrer pour m’entretenir de cette situation comme de celles d’autres sénateurs, journalistes et responsables d’organes de presse qui m’ont également saisi, et notamment pour m’entretenir des motivations de ces poursuites.

Vous souhaitant bonne réception de la présente,

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, Excellence, en l’assurance de ma haute considération.

Jean-Pierre MIGNARD

Source : Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire