https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Une enquête journalistique montre le danger du sport « tir à la cible traditionnelle » sur la cohésion nationale

Résultat de recherche d'images pour "tir à la cible traditionnelle mauritanie"Le tir à la cible traditionnelle  était  un sport arabe authentique . Les anciens  Arabes apprenaient à leurs enfants le tir à l’arc et la natation pour ce qu’ils apportent de virilité physique et de caractère chevaleresque .     

Ce sport en Mauritanie s’est  transformé d’un sport récréatif normal en  un danger imminent et une bombe à retardement qui risque d’exploser à tout moment , éjectant ses  fragments dans tous les sens , en raison de la combinaison de certains  facteurs et leur accumulation sur de nombreuses années.

Un sport de riches
Si le sport du «golf» en Occident est le sport des riches, le tir à la cible traditionnelle  en Mauritanie est un sport exclusivement réservé aux nantis.

La plupart -pour ne  pas dire, tous les participants à ce  sport  – ont des voitures de luxe et beaucoup d’argent prêt à etre dépensé  en quatre jours.

Mais le plus grave, c’est que , la plupart des participants à ce sport proviennent d’une seule classe sociale. Les autres segments de la société ne sont pas autorisés à se joindre à ce sport, parce qu’ils ne sont pas dignes de «confiance » à  porter des armes!

Les saisons de la débauche

Il est bien connu que les  compétitions de tir à la cible traditionnelle se déroulent lors des saisons  qui où se vivent  les  atmosphères  de gaieté, dépenses excessives, rencontres femmes/hommes , soirées culturelles , débordements , relâchement etc.

Ceci est considéré par les «tireurs» comme une partie intégrante du sport lui-même . Certains participants n’ont intégré ,  à l’origine,  ce sport que pour profiter de cette atmosphère étrange à  la société musulmane conservatrice.

Aspects économiques

Contrairement au passé, les compétitions  de tir à la cible  traditionnelle sont devenues un lourd fardeau aux populations des villes d’accueil.

Certes, le nombre important des participants à ces compétitions offrent les possibilités de louer des logements , acheter des moutons et emprunter  des voitures à des prix élevés ,    cependant, seules quelques personnes, des villes d’accueil,  bien introduites en profitent.

La plupart des autres résidents  payent souvent de leurs poches ou sacrifient leurs biens,  aux fins de sauvegarder l’image de marque et l’honneur de leur ville – hospitalité oblige-  et ne reçoivent en retour que les poussières cancéreuses renvoyées par les roues des voitures tout terrain, les déchets , bouteilles, canettes  et  papiers laissés derrière eux par les visiteurs.

Menace sécuritaire

De nombreux observateurs constatent   que des centaines de personnes ont reçu des armes automatiques autorisées  et de grandes quantités de munitions tout au long des années écoulées.

Ces observateurs craignent deux choses :

- Que ces armes tombent aux mains de quelque partie anonyme ou groupuscules adverses et qu’elles  soient intentionnellement ou injustement utilisées contre des tiers.

- Que les tireurs de cible eux  mêmes utilisent ces armes les uns  contre les autres , quand on sait qu’un conflit entre eux perdure depuis ces dernières années sans que la justice ne puisse lui trouver un règlement.

Malgré cela, l’état continue  de laisser faire   ce sport préjudiciable. Mieux!!! les autorités  encouragent ce sport et l’encadrent par leur présence aux cérémonies d’ouverture et de clôture des compétitions  et la mise à disposition des organisateurs ,d’ ambulances médicales, et une équipe  de gendarmerie  tout au long du tournoi.

Un site médiatique indépendant mauritanien a décidé d’ouvrir une enquête sur la cible traditionnelle    en Mauritanie pour mettre en évidence ses aspects sportifs, sécuritaires, économiques et sociaux …

Des reportages illustrés de photos sur le sujet   seront publiés prochainement Inch Allah!

Source : http://www.akhbarw.net/تحقيق-صحفي-يبين-خطورة-الرماية-التقليد

Traduit par Adrar.Info

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire