Rosso : Ould Abdel Aziz évoque la possibilité de modifier la constitution à nouveau

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a renouvelé ses  attaque verbales  contre la chambre haute du parlement , qu’il compte dissoudre sous peu , si  les Mauritaniens voteraient  « oui » aux amendements constitutionnels lors du referendum prévu le  5 Aout prochain.

Il a expliqué  que les frais  de fonctionnement du sénat coute à l’état des fonds multiples de ce  que coute un referendum, ajoutant que les sénateurs sont corrompus.

Ould Abdel Aziz, qui intervenait lors d’un meeting  populaire organisé à  Rosso , dans le sud du pays, a insisté sur  l’importance des amendements constitutionnels en cours , faisant remarquer qu’il y’a encore d’autres matières  qui doivent changer prochainement dans la Constitution.

Le président Ould Abdel Aziz  a attaqué  également l’opposition « boycotteuse »  et tous ceux qui sont contre  l’organisation du referendum  les qualifiant de non patriotes.

Il a, par contre ,   affublé   les participants  à la consultation du 5 Aout  en leur attribuant  les termes de :  opposants  responsables  et  respectables .

Ensuite, il s’est mis à égrener  les réalisations qu’il dit avoir accompli pour la nation   depuis sa prise en mains des destinées du pays.

Source :.http://essevir.mr/node/6319

Traduit par Adrar.Info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire