https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Les activistes touristiques demandent à l’état de créer une interface entre les voyagistes et les agences receptives

Des activistes Mauritaniens en tourisme    demandent  à l’état  de superviser  la gestion du tourisme  par vols charters Paris- Atar  en cours de relance, par la  création d’ une société « interface » entre les voyagistes Francais , notamment « point Afrique(?) » ou équivalent de Maurice Freund et les agences receptives mauritaniennes.

Ces activistes ajoutent que les institutions de l’Etat (exemple : « Somasert » ou établissement  semblable) sont les seules qui garantiront la répartition d’un profit équitable entre tous les acteurs touristiques locaux.

« Si l’Etat Mauritanien va contribuer aux coùts des vols  , il doit exiger que la gestion du tourisme se fasse par voie d’institutions publiques », reclament-ils.

Les activistes signalent que les anciens partenaires de « Point Afrique » contournaient les agences de locations de vehicules  locales.

Tout comme, ils profitaient de leur exclusivité,  pour payer des sommes modiques aux guides, chameliers , cuisiniers et méme pour les hotels et auberges.

Il est prévu  que Maurice Freund, ancien ptron de « point Afrique » qui organisait les vols touristiques Paris-Atar ,  arrive  aujourd’hui à Nouakchott pour rencontrer les autorités Mauritaniennes aux fins de relancer le tourisme en Adrar dés la saison prochaine.

Voici ce qu’il  ecrivait  sur sa page facebook  le 13 Mai dernier :

« rencontre décisive en Mauritanie le 12 juin prochain
=======================================
le général de division Marc Foucaud ( ancien patron de l opération Serval , puis de Barkhane au Mali) et moi même partons en mission à Nouakchott (Mauritanie) du 12 au 15 juin prochain
Au programme
1.-rencontre avec la ministre du commerce et de l industrie , et, le ministre des finances
2.-Entretien avec l ambassadeur de France et l Attaché militaire pour analyser la situation securitaire au nord de la Mauritanie. Mise en évidence des derniers points faibles
3.-réunion de travail avec le général Ghazouani ( chef d etat major de l armée ) Le general Marc Foucaud et le general Ghazouani se connaissent et s apprecient mutuellement.
Obtenir les appuis et renforts nécessaires de l armée mauritanienne pour établir des procédures de sécurisation garantissant la protection des tourismes…dans la zone Atar-Chinguetti – Ouadane

4 .- visite de courtoisie au chef d Etat

En fonction des résultats et échanges tant avec les autorités françaises que mauritaniennes nous déciderons de lancer le programme des vols sur Atar.
Le chef d Etat a donné son feu vert pour le partage des risques de la liaison aérienne….il reste des points techniques à aplanir
les chances du lancement des vols redeviennent positives
le point le plus dur sera de trouver les 2 000 voyageurs !!!!
Certes , nous en faisions plus de 12 000 en 2007/2008 « 

 

Maurice Freund  est le plus ancien voyagiste  partenaire de la Mauritanie dans le domaine du tourisme, mais les activistes Mauritaniens en tourisme, lui font porter la responsabilité  d’étre à l’origine de  l’effondrement de la « Somasert » qu’il lacha , à l’époque , au profit d’un partenaire privé.

Depuis lors et jusqu’ à l’arret en 2008 du tourisme organisé  , ce partenaire privé  monopolisait la gestion du tourisme en Mauritanie,  au grand dam des populations et autres acteurs touristiques qui ne récoltaient que des subsides.

Les activistes reprochent également à Maurice Freund d’avoir  « poignardé la Mauritanie dans le dos » aprés 2008, lorsqu’il orienta les amoureux du desert Européens vers le sud Algerien.

Malgré tout cela , des centaines d’activistes , opérateurs et investisseurs touristiques Mauritaniens , restent attentifs,  souhaitant  avec grand interet,  la réussite de la rencontre entre les autorités Mauritaniennes et Maurice Freund qui est venu, accompagné du général de division Marc Foucaud ( ancien patron de l opération Serval , puis de Barkhane au Mali) .

Source : Mourassiloun.com

Traduit par Adrar.Info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire