https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Dr Cheikh Oild Sidi Abdellah : « Yahya Ould Hademine le pire des premiers ministres Mauritaniens »

Le monde change autour de nous .. Même l’Afrique habitée de tyranie a changé .. .

La Gambie s’est debarrassé de  Yahya Jammeh  malgré son arrogance  autoritaire et la puissance de son régime .. Malgré son fetichisme et ses sorcelleries …

Le Ghana a repoussé la tyrannie et refusé le pouvoir à vie .. Le Ghana a mis l’opposition sur l’orbite de l’alternance du pouvoir  …

La France a offert le pouvoir à ceux venus de derrière les nuages ….

Le monde change .. alors que  Ould Hademine (le pire premier  ministre ) qu’ait connu la Mauritanie .. se permet de dire ,  dans un mépris flagrant de la constitution, de  la raison ,  de la logique et du  peuple :

 » Ce systeme ne partira pas  » (  هذا النظام ماه ماشي )
Comme s’il parlait   dans une forêt  déshabitée ou steppe sauvage  où  on n’entend  que le  sifflement   du vent ou le chuintement des reptiles.

Nous verrons ….

 

Source : http://nawafedh.com/?q=node/5905  ( Page FB ddu Dr Cheikh Ould Sidi Abdallah)  Traduit par Adrarinfo

ولد حدمين يؤجج الصراع بين مكونات جكني و يمزق النسيج القبليOuld Hademine alimente le conflit entre les composantes de Diguenni et déchire le tissu tribal

La visite du premier ministre ,l’ingenieur  Yahya Ould Hademine,en ce mois difficile ,  dans sa ville natale, a  enflammé la discorde entre les composantes du peuple,  dans cette jadis paisible ville, par la cassure  des relations entre les tribus qui y vivaient,  pourtant,en toute bonne harmonie .

Chacune de ces tribus  a  ehibé des  slogans dangereux  à l’endroit des autres, provoquant la  rupture de la cohésion sociale entre  frères.

Les habitants de Diguenni  ne sont pas mieux lotis que les gens Aweinatt Z’Bil   où le soleil de la rupture des relations sociales  a brillé  , la propagation  des incriminations  engagée et le gaspillage  de l’argent encouragé.

Source : http://www.mauripress.info/?p=35813

Traduit par Adrar.Info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire