https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Maalouma Mint El Meidah chante contre les amendements constitutionnels (paroles de la chanson)

منت الميداح فى أغنية سابقة Des sources bien informées rapportent à « essirage.net »  que  l’artiste et sénatrice Maalouma Mint El Meidah se prépare à sortir une chanson patriotique qui exalte  la démocratie , l’armée , la nation  Mauritanienne  et le rôle des sénateurs  en tant que chambre parlementaire.

Selon les sources, la nouvelle chanson qui est une production de  l’artiste Arafat Ould El  Meidah sera chantée pour  la première fois dans la soirée « rencontre  nationale », que compte animer la sénatrice le dimanche prochain.

Cette courte chanson auréole   la patrie , l’armée, l’unité nationale, la démocratie et encense    le rôle des sénateurs  suite à  la décision difficile qu’ils ont pris dans des circonstances particulières .

Les paroles de la chanson  considèrent  que ces sénateurs ont écrit leurs noms en lettres d’or dans la mémoire du peuple  en raison de leur  prise de décision difficile et audacieuse.

Les paroles de la chanson dont une  version est  obtenue par « essirage  » disent :

 

« Que vive que vive mon pays que vive…..mon peuple que vive l’armée           (   تعيش اتعيش ياوطني اتعيش  » ويحي الشعب وعيش الجيش )

Notre slogan : l’unité nationale………la justice et la liberté                                     ( شعاون الوحدة الوطنيــــــة  »  والعدالة والحريــــــــــــــة  )

Notre pays est démocratique …….et tous y sommes égalité                                  (  دولتن ديمقراطيــــــــــــــة  » واحن فيه سواسيــــــــــــــة )

……..

Nous voulons, voulons et le peuple veut ……..nous défendrons  notre constitution        (    ادّور اندور والشعب إدور «   واحن الّ حمات الدستور    )

Nous voulons, voulons, et le peuple veut ………ce rôle nous l’assumerons .                          (  ادّور اندور والشعب إدور »  وحن الّ اتحملن ذا الدور  )

Nous voulons , voulons et le peuple veut………sans peine nous nous en félicitons             ( ادّور اندور والشعب إدور »  ما انهنّ اقدرن مشكـــور  )

Nous voulons, voulons et le peuple veut …….sauvegardons nos institutions                      (ادّور اندور والشعب إدور »  حق المؤسسات اغرور  )

…….

Les sénateurs face à la décision difficile …..Ont choisi la détermination et l’honneur              (  شيوخ القار ال صعب «   أصحاب العزيمة والمجد )

L’histoire a écrit leur nom en lettres d’or……..et leur audience au pays fut à la hauteur               (تاريخ اكتبهم من ذهب  » اسمعتهم رفعت للبلــــــد )

……

La chanson de la sénatrice Maalouma  Mint El Meidah  intervient au milieu d’un boom de   chansons interprétés par des jeunes Mauritaniens  refutant également,  les amendements constitutionnels.

Mais c’ est la première expression  claire de l’artiste   contre les orientations du président et du parti au pouvoir concernant les amendements constitutionnels.

Et ce, malgré  son insistance à rester , elle et ses collègues sénateurs   membres de l’UPR , expliquant que leur décision de rejeter les amendements constitutions émane  de leur conception de l’état  et l’équilibre des pouvoirs qui s’y doit.

Source : http://www.essirage.net/node/10605

Traduit par Adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire