https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

En images : à l’affiche à l’ifM, Ziza appelle la jeunesse mauritanienne à agir « pour changer les choses » [Vidéo]

En images : à l’affiche à l’ifM, Ziza appelle la jeunesse mauritanienne à agir Cridem Culture – En concert à l’institut français de Mauritanie (ifM), le prix Assalamalekoum Découvertes 2011 Ziza a vivement fustigé le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz notamment ses politiques sociales et économiques.« On n’a rien vu. Depuis longtemps…Cela fait longtemps qu’on nous parle…qu’on a mis des goudrons, qu’on a mis beaucoup de choses. Qu’est-ce que vous avez vu ? On a toujours faim », a affirmé le jeune artiste qui se produisait le 25 mars, à l’institut français de Mauritanie (ifM), dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie.

Fervent défenseur de la diversité culturelle en Mauritanie et promoteur de l’ouverture et de la tolérance, Ziza a aussi appelé la jeunesse mauritanienne à agir « pour changer les choses » que d’attendre qu’on le fasse à sa place. « Personne ne viendra changer les choses à notre place », lance-t-il au public.

Le prix Assalamalekoum Découvertes 2011 a également dénoncé la prise en otage du peuple mauritanien par la classe politique. « Dans ce pays, les politiciens sont en train de nous pourrir notre pays et nous ne l’accepterons pas. C’est nous, l’Etat. C’est nous, le pouvoir. C’est à nous de prendre les choses en main pour changer notre Mauritanie« , poursuit le natif de Mbout, dans le sud de la Mauritanie qui a n’a pas manqué l’occasion de rendre hommage à des icônes à l’image de Patrice Lumbuba, Thomas Sankara, Modibo Keita ou encore Amadou Toumani Touré.

Le concert avait également réuni d’autres artistes comme ABDA MC, Khoudia, Ennemi Fenande, Diambar Pularr, Lass Primo, Mister Madda et Caméleon.

Texte & Photos | Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2017

——–

Avec Cridem, comme si vous y étiez…
Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire