https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Route Atar-Tidjikja : Le plus dur reste à faire

Resultado de imagen de route atar tidjikjaLes travaux de construction de la route Atar-Tidjikja  longue de 365 Km, lancés en Mars 2011 pour une durée de 30 mois auraient dus s’achever en Septembre 2013.

Au jour d’aujourd’hui 27 Fevrier 2017 ,les extremités Est de cette route  : Tidjikja – Rachid -Ain Savra long de 162 Km et Ouest : Atar-Oujeft -Timinit  long de 80 Km,    sont entierement goudronées .

Par contre « le dos » de cette  route   compris entre Ain Savra  – Timinit, long de 120 Km   le plus difficile  en raison  de nombreux Oueds, dunes fixes ,  barkanes  mobiles  et surtout la passe  El Guerguar qui surplombe la panoramique Oasis de Lebheir et la passe  montagne de Timinit reste à terminer . Trois societés :   ATTM, MCT  et CDE sont chargées de dompter cette nature et s’y adonnent visiblement avec beaucoup de peine.

ATTM semble decider à finir avant  Avril prochain  quelques  60 Km partant de Ain Savra en direction d’El Maleh ( il ne reste que les  tarter d’une couche de goudron) .

Ceci  n’est pas le cas des autres societés  qui s’affairent jusque là aux décapages primaires, remblais et radiers.

Il est encore loin le temps de voir la route goudronnée traverser la future nouvelle ville Tenwemend (PK 100 partant d’Atar)  dont la premiere pierre a été posée par le president de la republique le 29 Novembre 2016 , qui est destinée à  regrouper  les populations rurales du DHAR de l’Adrar.

Rappel :

 Tracé définitif de la route Atar –Tidjikja.

En prélude au lancement des travaux de la route Atar- Tidjkja et dans le cadre de la sensibilisation des populations du Dhar de l’Adrar sur les nouvelles politiques de l’Etat en matière notamment de sécurité et des appropriations foncières.

Monsieur Sall Seydou, wali de la région, vient d’entreprendre un périple de 3 jours le long du nouveau et dernier tracé de la route. A la suite du parcours effectué il y’a 3 semaines entre Atar et Tidjikja , par les représentants des 41 sociétés nationales et internationales de travaux intéressées par soumettre des offres au projet de réalisation de cette route,il a été retenu :

Dés sa sortie des frontières du Tagant, cette route passera à Ain Savra, commune de la Moughataa de Chinguitty, perle du désert et symbole de l’endurance des hommes face à l’adversité de la nature.

Traversera la grande Grara de Taknez qui en cas de bonnes pluies, alimente de ses céréales et pâturages cheptel et populations des deux régions environnantes ; Passera dans la localité de N’Terekt, connue pour ses minéraux de pierres précieuses(Nickel, Kohl, Himmer etc.).

Coupera l’inaccessible localité El Maleh de l’Arrondissement de N’Terguint où dorment des villages vestiges de l’empire du Ghana( poteries, et matériaux divers ensevelis) ; Se jettera dans la très belle cuvette de Lebheir ainsi appelé petit espace vert de pâturages luxuriants palmeraies et grenier céréalier.

Gravira la difficile montagne de Guer Guer à pente abrupte et rocailleuse pour serpenter entre escarpements, Oueds et regs jusqu’à la panoramique Batha de Timinitt où s’installe majestueusement accoudée au flanc de la falaise, Ziret Mint Leboudy au milieu d’une foret de palmeraie verdoyante; Longera la nouvelle cité de Tirebane en sa partie Nord pour joindre enfin dans la vallée, l’axe Aoujeft-N’Tourvine, Terjitt, Atar.

Comme le confirme Monsieur le wali dans ses diverses interventions auprès des populations et comme cela est prévisible, la route Atar –Tidjikja ne désenclavera pas seulement cette zone dorsale du territoire Mauritanien mais contribuera sans nul doute à améliorer et renforcer toutes les politiques de développement du pays.

Ely Salem Khayar Adrar.
Info N° 11 de fevrier 2010

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire